Show Less

Mythes et tabous des relations franco-allemandes au XX e siècle- Mythen und Tabus der deutsch-französischen Beziehungen im 20. Jahrhundert

Series:

Edited By Ulrich Pfeil

Depuis la fin du XVIII e siècle, la France et l’Allemagne se sont retrouvées face à face, opposées l’une à l’autre selon un schéma qui s’est constamment nourri de symboles et de récits de nature antagoniste. Dans la mesure où les mythes décrivent « ce qui n’a jamais existé et ce qui se perpétue », ils constituent un matériau servant à forger sa propre identité en se démarquant de celle du voisin. Par la suite, les relations franco-allemandes furent toujours et encore marquées par des conflits et des guerres, de telle sorte que l’image de l’autre comme « ennemi héréditaire » s’est solidement ancrée dans la perception mutuelle, de part et d’autre du Rhin, jusqu’au milieu du XX e siècle. Mais si les mythes politiques, en tant qu’armes mentales, peuvent être des forces motrices des conflits, ils peuvent aussi contribuer – à l’exemple des relations franco-allemandes après 1945 – à transformer les anciens « ennemis » en « amis » héréditaires. Cet ouvrage analyse les perceptions, la construction des stéréotypes, les mises en scène politiques, mais aussi les tabous et parfois les retours du refoulé.
Seit dem Ende des 18. Jahrhunderts standen sich Deutschland und Frankreich feindlich gegenüber. Ihr Antagonismus wurde von einem Schema bestimmt, das sich beständig durch gegensätzliche Symbole und Narrative nährte. Indem Mythen beschreiben, «was niemals existiert hat und was weiter fortlebt», bilden sie ein identitätsstiftendes Material, mit dem sich beide vom Nachbarn abgrenzten. In der Folge blieben die deutsch-französischen Beziehungen von Konflikten und Kriegen bestimmt, so dass das Bild vom «Erbfeind» bis zur Mitte des 20. Jahrhunderts tief in der wechselseitigen Perzeption auf beiden Seiten des Rheins verankert blieb. Aber wenn politische Mythen als mentale Waffen Katalysatoren für Konflikte sein können, so können sie auch dazu beitragen – wie die deutsch-französischen Beziehungen nach 1945 zeigen –, aus ehemaligen Feinden «Erbfreunde» werden zu lassen. Dieser Band untersucht Perzeptionen, Konstruktionen von Stereotypen, politischen Inszenierungen, aber auch Tabus und bisweilen die Rückkehr von bereits überwunden geglaubten Repräsentationen.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Julien THORELLes réminiscences du mythe du Sonderweg dansla perception française de la politique ouest-allemandedurant les années 1970 et 1980 157

Extract

Les réminiscences du mythe du Sonderweg dans la perception française de la politique ouest-allemande durant les années 1970 et 1980 Julien THOREL (Université de Cergy-Pontoise) «L’Allemagne aura besoin d’être considérée comme européenne»1 (François Mitterrand, 20 novembre 1989) La relation franco-allemande est aujourd’hui ce que l’on peut désigner comme une évidence politique et une alliance indispensable au processus d´intégration européenne. Pour atteindre l’intensité qui la caractérise au- jourd’hui, la profonde et fructueuse relation de coopération entre la France et la République fédérale d’Allemagne s’est nourrie tant des histoires natio- nales propres des deux pays que de leurs expériences communes, y compris d’avant le traité de l’Elysée du 22 janvier 1963. La relation intime et com- plexe entre les «ennemis héréditaires» d’autrefois est en effet le fruit d’une longue période de conciliation des aspirations nationales respectives, mais aussi de l’héritage historico-culturel commun marqué notamment par trois conflits qui ont engendré des préjugés, des sentiments mêlés d’admiration et de craintes de l’un à l’égard de l’autre – sans compter les cultures politiques respectives des deux pays qui plongent leurs racines dans des traditions politiques différentes. Après deux décennies d’intégration occidentale exclusive sur laquelle le chancelier Adenauer a engagé la République de Bonn dès 1949, l’Ostpolitik de Willy Brandt (1969-1974) a ravivé au niveau de la classe politique comme de l’opinion...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.