Show Less

La transition entre école et monde du travail

Préparer les jeunes à l’entrée en formation professionnelle

Series:

Jonas Masdonati

Dans un contexte socioéconomique de plus en plus exigeant, comment la transition entre l’école obligatoire et la formation professionnelle est-elle perçue et vécue par les jeunes ? Est-il possible d’aider ces jeunes à affronter cette première étape capitale de l’entrée dans le monde du travail ? Comment peut-on évaluer de manière adéquate les apports des mesures mises en place pour accompagner les jeunes en transition ?
Le phénomène de la transition entre l’école et le monde du travail est analysé en trois étapes. Tout d’abord, l’élaboration d’un modèle théorique permet de décrire le processus de transition dans sa complexité. Il met notamment en exergue l’importance des perceptions de la transition ainsi que des stratégies mises en place par les jeunes pour s’insérer dans le monde du travail. Dans un second temps, une intervention est conçue et mise en œuvre afin de préparer des jeunes en difficulté à l’entrée en formation professionnelle. Elle se focalise sur deux thématiques peu exploitées dans les programmes actuels : le développement de compétences relationnelles et l’amélioration des représentations de la formation professionnelle. Finalement, l’intervention est évaluée par des procédés quantitatifs et qualitatifs, dans le but de considérer ses effets à court et à long terme sur les participant-e-s et sur leur manière de répondre aux défis de la transition.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion 243

Extract

Conclusion Aborder les transitions comme des espaces-temps de coconstruction du changement individuel et social, c’est considérer que, sous conditions, des changements collectifs et individuels sont toujours potentiellement envisageables. (Dupuy & Le Blanc, 2001, p. 74) En introduction, nous fixions trois intérêts majeurs d’une approche novatrice du phénomène de la transition entre l’école et le monde du travail dans le cadre du système suisse de formation et d’insertion socio- professionnelle. Ceux-ci se référaient à la conceptualisation de la transi- tion, à son opérationnalisation en termes d’interventions pédagogiques et à son évaluation. Il est désormais temps de se demander en quoi la présente étude a contribué à l’éclaircissement de ces niveaux d’approche du phénomène de la transition, afin de revenir sur le degré d’atteinte des trois objectifs fixés en début de travail. Considérations conceptuelles. La construction d’un modèle heuristique de la transition entre l’école et le monde du travail a mis en évidence cinq éléments majeurs qui nous semblent désormais indispensables lorsque l’on désire analyser ce phénomène: (a) Il a lieu tout d’abord de mentionner que l’analyse socioécono- mique et institutionnelle du processus de transition a mis en exergue l’existence d’un fossé entre le système de scolarité obligatoire et celui de la formation professionnelle – ce dernier étant considéré comme le pre- mier palier de l’entrée dans le monde du travail. Cette constatation sou- lève des questionnements...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.