Show Less

La transition entre école et monde du travail

Préparer les jeunes à l’entrée en formation professionnelle

Series:

Jonas Masdonati

Dans un contexte socioéconomique de plus en plus exigeant, comment la transition entre l’école obligatoire et la formation professionnelle est-elle perçue et vécue par les jeunes ? Est-il possible d’aider ces jeunes à affronter cette première étape capitale de l’entrée dans le monde du travail ? Comment peut-on évaluer de manière adéquate les apports des mesures mises en place pour accompagner les jeunes en transition ?
Le phénomène de la transition entre l’école et le monde du travail est analysé en trois étapes. Tout d’abord, l’élaboration d’un modèle théorique permet de décrire le processus de transition dans sa complexité. Il met notamment en exergue l’importance des perceptions de la transition ainsi que des stratégies mises en place par les jeunes pour s’insérer dans le monde du travail. Dans un second temps, une intervention est conçue et mise en œuvre afin de préparer des jeunes en difficulté à l’entrée en formation professionnelle. Elle se focalise sur deux thématiques peu exploitées dans les programmes actuels : le développement de compétences relationnelles et l’amélioration des représentations de la formation professionnelle. Finalement, l’intervention est évaluée par des procédés quantitatifs et qualitatifs, dans le but de considérer ses effets à court et à long terme sur les participant-e-s et sur leur manière de répondre aux défis de la transition.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie 253

Extract

Bibliographie Abric, J.-C. (1993). L’étude expérimentale des représentations sociales. In D. Jodelet (Ed.), Les représentations sociales (3e éd., pp. 187-203). Paris: Presses Universitaires de France. Allard, R. & Ouellette, J.-G. (1995). Vers un modèle macroscopique des facteurs déterminants de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Carriérologie, 1995, 497-517. Almudever, B., Croity-Belz, S. & Hajjar, V. (1999). Sujet proactif et sujet actif: deux conceptions de la socialisation organisationnelle. L’Orien- tation Scolaire et Professionnelle, 28, 421-446. AMOSA. (2004). Jugendarbeitslosigkeit: Situationsanalyse 04 und Massnah- men für die Zukunft. Consulté le 5 janvier 2005 dans http://www. amosa.net/Jugend.htm André, C. (2002). L’estime de soi au quotidien. Sciences humaines, 131, 34-39. Argyle, M. (1994). Les compétences sociales. In S. Moscovici (Ed.), Psy- chologie sociale des relations à autrui (pp. 87-118). Paris: Editions Nathan. Arnold, J. & Reicherts, M. (2000). The transition into work: An editorial commentary. Swiss Journal of Psychology, 59, 221-226. ASM (Ed.). (1999). PowerWork: Apprendre et travailler de manière profession- nelle. Aarau: Sauerländer. Bandura, A. (1976). L’apprentissage social (J.-A. Rondal, Trans.). Liège (Belgique): Pierre Mardaga. Bandura, A. (2003). Auto-efficacité: Le sentiment d’efficacité personnelle (J. Lecomte, Trans.). Paris: De Boek Université. Barbier, J.-M. (1996). De l’usage de la notion d’identité en recherche, notamment dans le domaine de la formation. Education Permanente, 128, 11-26. Bardin, L. (1986). L’analyse de contenu. Paris: Presses Universitaires de France. Barrett, P. M., Webster, H. M. & Wallis, J. R. (1999). Adolescent self- esteem and cognitive skills training: A school-based intervention. Journal of Child and...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.