Show Less

Linguistique contrastive, linguistique appliquée, sociolinguistique

Hommage à Etienne Pietri

Series:

Edited By Florentina Fredet and Anne-Marie Laurian

Ce volume réunit vingt trois textes conçus en hommage à Etienne Pietri, ancien directeur de l’Institut de Linguistique et de Phonétique Générales et Appliquées de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, décédé en 2002. Les auteurs, amis, collègues, étudiants avancés, ont voulu rendre hommage à l’homme qui les a aidés, soutenus, encadrés, qui les a accueillis à Paris, ou qui a collaboré à leurs recherches. Ils sont français ou étrangers, jeunes ou moins jeunes. Certains livrent des travaux scientifiques originaux actuels, d’autres relatent l’évolution de la linguistique contrastive, de la linguistique appliquée, de la sociolinguistique au cours du dernier quart de siècle et les controverses qui ont agité le cercle scientifique auquel appartenait Etienne Pietri. Le lecteur trouvera de l’anglais, du grec ancien, du hongrois, du roumain, du serbe, du français de spécialité, du français des médias, et bien d’autres variétés de langues traitées de façons théorique et générale ou analysées d’après un corpus précis. Tous ont la préoccupation de mettre en contraste les langues entre elles avec un objectif de traduction ou d’enseignement de langue étrangère.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Emergence d’un nouveau type de noms composés dans le jargon français de la réclame: de la relation santé au soin plaisir, en passant par l’exception beauté (Elisabeth Cottier-Fabian, Michèle Bourgoin) 35

Extract

Emergence d’un nouveau type de noms composés dans le jargon français de la réclame: de la relation santé au soin plaisir, en passant par l’exception beauté Elisabeth COTTIER-FÁBIÁN, Université Paris 7 et Michèle BOURGOIN, Université Paris 3 1. Délimitation «formelle» du domaine d’étude Il s’agira ici, parmi les structures françaises de type – N1 [espace, sans trait d’union] N2 où tant N1 que N2 renvoient à des éléments nominaux, d’étudier une certaine sous-classe, d’émergence si récente dans le français usuel de ces quelque vingt dernières années qu’elle n’apparaît pour ainsi dire pas dans les dictionnaires ou les grammaires de référence. Deux exemples se- raient: (1) Produits Guinot: des résultats minceur sur plus de 10 000 femmes. (prospectus cosmétiques Guinot, 2001) (2) Avec votre médecin référent: une nouvelle relation santé (prospectus Sécurité sociale, 2003) 1.1. Description et appellation formelles En ce qui concerne la forme de ces structures nominales: peut-on parler de «néologismes», ou même, de «noms composés»? 36 Elisabeth Cottier-Fábián et Michèle Bourgoin – En rapport avec le «néologisme»1: On ne peut utiliser ce terme, étant en présence de deux nominaux distincts, sans phénomène d’agglutination. Le caractère «nouveau» de ces formes tient tout entier à un procédé syntaxique: une mise côte à côte – une jux- taposition. Ce procédé même de juxtaposition nominale, comme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.