Show Less

Linguistique contrastive, linguistique appliquée, sociolinguistique

Hommage à Etienne Pietri

Series:

Edited By Florentina Fredet and Anne-Marie Laurian

Ce volume réunit vingt trois textes conçus en hommage à Etienne Pietri, ancien directeur de l’Institut de Linguistique et de Phonétique Générales et Appliquées de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, décédé en 2002. Les auteurs, amis, collègues, étudiants avancés, ont voulu rendre hommage à l’homme qui les a aidés, soutenus, encadrés, qui les a accueillis à Paris, ou qui a collaboré à leurs recherches. Ils sont français ou étrangers, jeunes ou moins jeunes. Certains livrent des travaux scientifiques originaux actuels, d’autres relatent l’évolution de la linguistique contrastive, de la linguistique appliquée, de la sociolinguistique au cours du dernier quart de siècle et les controverses qui ont agité le cercle scientifique auquel appartenait Etienne Pietri. Le lecteur trouvera de l’anglais, du grec ancien, du hongrois, du roumain, du serbe, du français de spécialité, du français des médias, et bien d’autres variétés de langues traitées de façons théorique et générale ou analysées d’après un corpus précis. Tous ont la préoccupation de mettre en contraste les langues entre elles avec un objectif de traduction ou d’enseignement de langue étrangère.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

La part des anges (Bernadette Nozarian) 197

Extract

La part des anges Bernadette NOZARIAN Inalco, Paris Voici un monceau de mots, tous appartenant à une même langue, dite langue source, et voici une autre langue, plus ou moins proche, plus ou moins lointaine, dite langue cible. Entre les deux, comme s’il faisait le grand écart entre les deux rives d’un fleuve de mots, une rive langue source et une rive langue cible, un personnage tente de dominer le flot de ce monceau de mots. Le personnage, tout en contorsions, s’efforce d’attraper un mot au vol, de lui assigner une place sur l’une des rives, puis de lui trouver une équivalence en accord avec ses nuances, juste en face de ce mot qu’il vient de placer, mais sur l’autre rive. Ce personnage, ivre des mystères du lexique, espère ainsi, comme tout lexicographe passionné, que son tableau final sera un dictionnaire bilingue presque parfait, dans lequel chaque mot mentionné aura trouvé sa juste place pour constituer une macrostructure plus pertinente que celle rêvée par ses utilisateurs. Le lexicographe a tout lu, tout pensé, tout analysé, tout expliqué. Marques d’usage, exemples, collocations, cita- tions, illustrations, définitions, équivalences... la microstructure du chef d’œuvre de sa vie sera parfaite elle aussi. A sa lecture, ses utilisateurs auront le goût du miel sur leurs lèvres... Mais dans ce meilleur des mondes lexicographiques, un seul grain de sable pourrait enrayer tant de perfection. Le lexicographe a essayé de tout prévoir, de tout canaliser. Il a bien...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.