Show Less

Les alliances éducatives pour lutter contre le décrochage scolaire

Edited By Jean-Luc Gilles, Pierre Potvin and Chantal Tièche

Les systèmes éducatifs contemporains s’ouvrent à un nombre croissant de professionnels amenés à effectuer des interventions déterminantes pour assurer la réussite éducative et scolaire. Les enseignants, en première ligne, sont toutefois peu préparés à cette évolution qui les conduit à collaborer avec les multiples acteurs de l’éducation extérieurs à l’école. Des cultures professionnelles spécifiques, des codes différents, des zones et des temps d’intervention distincts accentuent encore la difficulté de mise en place d’alliances éducatives.
Dans la lutte contre le décrochage scolaire, un décloisonnement et un partenariat avec les professionnels des domaines tels que l’aide à la jeunesse, la santé, la justice ou l’économie permettent d’améliorer l’efficience de l’école. Dans ce contexte, des alliances éducatives émergent à différents niveaux : micro, en partenariat « jeune – famille – école » ; méso, en inclusion avec des acteurs de sphères telles que : social, santé ou justice ; et enfin, macro, en englobant les niveaux micro et méso, où des dispositifs communautaires mobilisent de larges alliances éducatives au sein de régions entières.
Cet ouvrage donne la parole à des chercheurs et des praticiens impliqués dans des alliances éducatives entre divers acteurs. Ils y font état des besoins couverts, des modèles utilisés, des ressources mobilisées et de diverses pratiques, tout en s’interrogeant sur les valeurs en toile de fond et les aspects contextuels.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

Origines, fondements et perspectives offertes par les alliances éducatives dans la lutte contre le décrochage scolaire Jean-Luc GILLES1, Chantal TIÈCHE CHRISTINAT2 et Olivier DELÉVAUX3 1. Introduction La première Déclaration des droits de l’enfant, également connue sous le nom de la Déclaration de Genève, stipule dans le préambule de son très court texte adopté par la Société des Nations le 26 septembre 1924 : […] les hommes et les femmes de toutes les nations reconnaissent que l’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleur, affirmant leurs devoirs, en dehors de toute considération de race, de nationalité, de croyance. La Déclaration de Genève constitua, 65 ans plus tard, la base de la Conven- tion des droits de l’enfant adoptée à l’unanimité lors de l’Assemblée générale des Nations unies, le 20 novembre 1959. Cette convention mentionne à l’article 5 que l’enfant […] doit bénéficier d’une éducation qui contribue à sa culture générale et lui per- mette, dans des conditions d’égalité des chances, de développer ses facultés, son jugement personnel et son sens des responsabilités morales et sociales, et de devenir un membre utile de la société. 1 Professeur à la Haute école pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse) et membre du Laboratoire pour l’accrochage scolaire et les alliances éducatives (LASALÉ). 2 Professeure à la Haute école pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse) et responsable du Laboratoire pour l’accrochage scolaire et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.