Show Less

Etat et bien commun

Perspectives historiques et enjeux éthico-politiques- Colloque en hommage à Roger Berthouzoz

Edited By Anto Gavric and Grzegorz W. Sienkiewicz

La notion d’Etat et celle de bien commun apparaissent aujourd’hui en constante confrontation du point de vue de leur finalité. Certes, le concept d’Etat naît avec la Modernité alors que celui du bien commun existe déjà dans l’Antiquité. Les rapports qu’ils entretiennent actuellement ne sont toutefois pas sans rappeler les questions éthiques autour de la notion de bonum commune qui se posent depuis la formation de la société publique.
Cet ouvrage invite à reprendre cette discussion dans un cadre pluridisciplinaire (philosophie, histoire, théologie, économie, droit, politique, médecine). Il met l’accent sur les questions philosophiques de l’utilisation de doctrines politiques du bien, de l’engagement social, des droits de l’homme, mais aussi de l’appréciation éthique quant aux modifications génétiques de l’être humain.
Les textes ici exposés constituent une tentative de retrouver un lien substantiel entre Etat et bien commun en proposant aux chercheurs et aux scientifiques d’assumer une responsabilité déontologique, conformément à leur mission au sein de la société.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le bien commun selon Jacques Maritain - Jean-Jacques FRIBOULET 43

Extract

Le bien commun selon Jacques Maritain JEAN-JACQUES FRIBOULET Dans les droits de l’homme et la loi naturelle1, publié en 1942, J. Maritain résume sa vision des droits de l’homme et du bien commun. Ce livre s’adresse au grand public. L’auteur y propose une mise en ordre de notions fondamentales de philosophie politique. Il s’agit pour lui de mettre à jour les principes d’un humanisme politique fondé sur le respect de la personne humaine, de sa dignité et de ses droits. Le contexte n’est pas indifférent. En 1942, J. Maritain est en exil à New York et veut ap- porter par sa plume sa contribution à la résistance européenne. 1942 est également une année difficile dans le conflit qui oppose les démocraties aux totalitarismes. Au printemps 1942, l’Allemagne et le Japon, l’Italie même, grâce à l’aide allemande ont atteint leur plus grande expansion territoriale. L’Allemagne a envahi l’URSS et le Japon occupe toute l’Asie de l’Est. Le livre de J. Maritain est donc un livre de combat. Mais paradoxalement l’auteur y atteint l’universalité en décelant les enjeux d’humanité cachés dans la tragédie de la deuxième guerre mondiale. Pour un économiste contemporain, ces enjeux restent pertinents. Sur le fond les propos du philosophe sur le bien commun n’ont pas vieillis. Nous allons essayer de le montrer en trois points successifs qui concer- nent la définition, les fondements et la mise en œuvre du bien commun. 1 Jacques Maritain, [1942], Les droits de l’homme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.