Show Less

Etat et bien commun

Perspectives historiques et enjeux éthico-politiques- Colloque en hommage à Roger Berthouzoz

Edited By Anto Gavric and Grzegorz W. Sienkiewicz

La notion d’Etat et celle de bien commun apparaissent aujourd’hui en constante confrontation du point de vue de leur finalité. Certes, le concept d’Etat naît avec la Modernité alors que celui du bien commun existe déjà dans l’Antiquité. Les rapports qu’ils entretiennent actuellement ne sont toutefois pas sans rappeler les questions éthiques autour de la notion de bonum commune qui se posent depuis la formation de la société publique.
Cet ouvrage invite à reprendre cette discussion dans un cadre pluridisciplinaire (philosophie, histoire, théologie, économie, droit, politique, médecine). Il met l’accent sur les questions philosophiques de l’utilisation de doctrines politiques du bien, de l’engagement social, des droits de l’homme, mais aussi de l’appréciation éthique quant aux modifications génétiques de l’être humain.
Les textes ici exposés constituent une tentative de retrouver un lien substantiel entre Etat et bien commun en proposant aux chercheurs et aux scientifiques d’assumer une responsabilité déontologique, conformément à leur mission au sein de la société.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le bien commun selon Charles Journet - Guy BOISSARD 187

Extract

Le bien commun selon Charles Journet GUY BOISSARD Politique, philosophie et théologie Le 14 octobre 1943, l’abbé Charles Journet écrivait au capitaine Savary, agent de la censure fédérale, qui lui avait envoyé un avertissement per- sonnel à propos de l’éditorial Représailles qu’il avait publié dans Nova et Vetera: «Je n’entends toucher aux choses de la politique que dans la mesure exacte et précise où la morale elle-même y touche.» Or la morale est une partie de la philosophie et de la théologie, et c’est essentiellement sur ce deuxième plan que le professeur de dogme au Grand Séminaire de Fribourg a traité de politique. C’est sous cet angle que j’aborderai avec vous la question du bien commun selon les vues qu’il a exprimées dans divers écrits. D’ailleurs pour ouvrir d’emblée la perspective de sa pensée sur ce point, je vous rapporte cette citation de Jacques Maritain qu’il fait sienne et que l’on trouve dans L’Eglise du Verbe incarné: «Le bien commun de la civilisation demande de soi à se référer au bien commun de la vie éternelle, qui est Dieu lui-même.»1 Il faudra bien sûr chercher à comprendre dans quel sens il entend cette affirmation. Certes on ne trouve pas dans son œuvre un traité en soi du bien com- mun mais Journet en parle ou y fait allusion à plusieurs reprises. Cepen- dant, s’il a laissé à son ami philosophe – qui n’était d’ailleurs pas si mauvais...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.