Show Less

Comment comprendre la «crise» de l’Etat postcolonial en Afrique?

Un essai d’explication structurelle à partir des cas de l’Angola, du Congo-Brazzaville, du Congo-Kinshasa, du Liberia et du Rwanda

Series:

Moïse Léonard Jamfa Chiadjeu

Comment expliquer que de Dakar à Maputo, l’on ne puisse trouver un seul pays qui souscrive aux conditions élémentaires de définition d’un Etat? Comment comprendre que de Harare à Mogadiscio, l’on ne rencontre que guerres civiles, famine, épidémies, etc.? Comment expliquer la croissance exponentielle du nombre de coups d’Etat en Afrique noire?
Cet ouvrage présente une étude comparée de quatre politiques coloniales en Afrique subsaharienne: portugaise, française, belge et américaine. Prenant pour cas d’étude l’Angola, le Congo-Brazzaville, le Congo-Kinshasa, le Liberia et le Rwanda, partant des conditions obscures de la naissance de l’Etat postcolonial, l’auteur analyse les structures héritées de la colonisation occidentale (l’école, le territoire, la monnaie, la division internationale du travail, etc.), et met en lumière les effets négatifs de cet héritage sur la marche actuelle de l’Etat postcolonial.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion générale L’Etat africain postcolonial: une entité périphérique sans vocation étatique 395

Extract

Conclusion générale L’Etat africain postcolonial: une entité périphérique sans vocation étatique En introduisant ce travail, il était question pour nous de comprendre pour- quoi de Bamako à Kigali, et d’Abidjan à Mogadiscio l’Etat postcolonial s’avère inapte à remplir les fonctions élémentaires de souveraineté. Dans cette quête de «vérité», nous avions émis plusieurs hypothèses: le fait même de la colonisation, la politique coloniale d’administration du terri- toire, l’orientation idéologique dans le cadre de l’Etat postcolonial, la di- versité ethnique, la diversité religieuse, l’état d’enclavement ou la situation géographique défavorable, la pauvreté du sol et du sous-sol, le rôle joué dans l’économie mondiale, etc. Autant d’éléments qui ont un temps retenu notre attention, parce que pouvant constituer, selon nous, un élément d’explication de la ‹crise›. 1. Sur la colonisation comme cause de la ‹crise› actuelle Il est irréfutable que la domination d’un peuple par un autre est un facteur majeur de déstabilisation. Dans le cadre de l’Afrique noire, la phase colo- niale a été une période particulièrement douloureuse, non seulement à cause des violations massives des droits de l’Homme, mais surtout au regard de la déstructuration des modes de productions économiques pré coloniales (les- quels modes assuraient un certain équilibre entre l’homme et son environ- nement), et de la remise en cause fondamentale du mode ancien de maillage du territoire, de management de l’espace, de gestion du pouvoir, du contrôle social,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.