Show Less

«Quand les vers sont bien composés»

Variation et finesse, l’art des «Contes et nouvelles en vers« de La Fontaine

Series:

Jole Morgante

Pourquoi La Fontaine a-t-il refusé de renoncer aux Contes ainsi qu’on le lui imposait ? Leur composition explique le changement de fortune et l’entêtement du poète à détourner les obstacles. Mais pour en saisir la valeur et la cohérence il fallait comprendre aussi quel est le sens à donner aux deux termes employés : conte et nouvelle.
La recherche menée dans cet ouvrage s’étend aussi à d’autres œuvres de La Fontaine et à la tradition du récit plaisant, tout en prenant en compte la question philosophique des passions. Car par le tissage de ces discours, les variations formelles des Contes assurent la subtile compénétration des niveaux expressif et cognitif et diffractent leurs propositions dans un miroitement amusant et parfois même déroutant. Leur analyse permet alors de mieux percevoir les jeux d’allusion ainsi que le geste final du poète insérant des contes dans le dernier livre des Fables (1694). Au-delà de l’adéquation aux changements extérieurs, cette insertion soude les ressources des genres narratifs brefs longuement pratiqués : conte, nouvelle et fable. Distincts mais issus d’une même matrice, ils sont le moyen par lequel La Fontaine atteint la plus grande cohérence esthétique et éthique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

BIBLIOGRAPHIE 441

Extract

Bibliographie Ouvrages de La Fontaine Éditions anciennes LA FONTAINE Jean de, Contes et nouvelles en vers, Paris, Barbin, 1665. —, Fables nouvelles et autres poèmes, Paris, Barbin, 1671. —, Le Poème du quinquina et autres ouvrages en vers, Paris, Denys Thierry et Claude Barbin, 1682. —, Ouvrages de prose et de poésie des sieurs de Maucroix et de La Fontaine, Paris, Claude Barbin, 1685. —, Œuvres posthumes de La Fontaine, par Mme Ulrich, Paris, Guillaume de Luyne (ou Jean Pohier), 1696. —, Recueil contenant plusieurs discours libres et moraux et quelques nouvelles non encore imprimées, Cologne, À la Sphère, 1667. —, Recueil des Contes du Sieur de La Fontaine, Les Satyres de Boileau, et autres Pièces curieuses, À Amsterdam, chez Jean Verhoeven, 1668. Éditions modernes LA FONTAINE Jean de, Les Amours de Psyché et Cupidon, édition critique de Michel Jean- neret avec la collaboration de S. Schoettke, Paris, L.G.F., Le Livre de poche clas- sique, 1991. –, Comment l’esprit vient au illes. Et autres contes libertins, par Jean-Pierre Collinet, Paris, Gallimard, [1991] ach. impr. 2008, 2009. —, Contes et Nouvelles en vers, par Georges Couton, Paris, Garnier, 1961. —, Contes et Nouvelles en vers, par Alain-Marie Bassy, Paris, Gallimard, coll. Folio classique, 1982. —, Fables, texte présenté et commenté par Marc Fumaroli, Paris, Imprimerie nationale, 1985. —, Œuvres, Sources et postérité d’Ésope à l’Oulipo, édition établie et présentée par André Versaille, préface de Marc Fumaroli de l’Académie française, Bruxelles, éds. Complexe, 1995. —, Œuvres complètes par Henri Régnier, Paris,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.