Show Less

Citoyennes sous tutelle

Le mouvement féministe « radical » dans l’Allemagne wilhelmienne

Series:

Anne-Laure Briatte-Peters

Les féministes « radicales » ont été le fer de lance du mouvement féministe allemand. Leur projet était de s’attaquer à la racine du problème de la condition féminine, en repensant l’ordre social, économique et politique allemand. La revue Die Frauenbewegung permet de reconstituer les présupposés et les enjeux de leurs luttes, ainsi que leurs stratégies de mobilisation. Revendiquant l’égalité civique comme le levier nécessaire à l’obtention de tous les autres droits, les « radicales » durent affronter la double résistance de la majorité du mouvement féministe, soucieuse de son établissement dans la société bien-pensante, et des libéraux, qui rechignaient à soutenir leurs revendications. Cet ouvrage rend visibles les formes d’intervention politique de ces femmes qui aspiraient à participer au progrès et à contribuer aux réflexions suscitées par l’avènement de la modernité. Tournées en dérision par les uns, décriées par les autres, elles ont inventé la citoyenneté au féminin, imaginant de nouvelles formes de militantisme.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Table des matières VII

Extract

Table des matières Table des matières .............................................................................. VII Table des illustrations .......................................................................... XI Liste des abréviations ....................................................................... XIII Introduction............................................................................................. 1 Sujet et problématique ....................................................................... 3 Axes de réflexion et fondements théoriques ..................................... 7 État de la recherche .......................................................................... 13 Corpus de sources et approches méthodologiques ........................ 26 Organisation de l’analyse ................................................................ 32 I. «Nous luttons pour notre droit humain»: constitution du mouvement féministe «radical»-bourgeois (1888-1899) .................... 35 1. Des origines du féminisme à un féminisme organisé ............... 37 1.1 Les débuts du féminisme allemand jusqu’à la fin des années 1880 ...................................................................................37 a. Les origines du féminisme allemand ................................................... 38 b. Les femmes dans la révolution de 1848 ............................................... 40 c. La naissance d’un mouvement de femmes allemand ........................... 43 1. 2 L’association Frauenwohl: une «association de combat» ............46 a. Minna Cauer ........................................................................................ 47 b. Anita Augspurg et Lida Gustava Heymann ......................................... 53 c. Les premiers pas de l’association Frauenwohl de Berlin ..................... 59 1.3 Le tournant féministe de l’association Frauenwohl ......................61 a. Conflits internes ................................................................................... 62 b. Cap sur le «travail de propagande» ...................................................... 65 c. Un «instrument de combat»: la revue Die Frauenbewegung ............... 69 Conclusion ...........................................................................................77 2. Diversification des champs d’action et spécialisation des «radicales» ............................................................................ 79 2.1 La lutte pour l’instruction et l’accès aux métiers qualifiés ............80 a. Critique de l’éducation des jeunes filles .............................................. 81 b. La Frauenbildungsbewegung et son projet réformateur ...................... 85 c. Les «radicales», spécialistes ou initiatrices? ........................................ 95 Citoyennes sous tutelle VIII 2.2 La «question de la morale sexuelle» («Sittlichkeitsfrage») ...........97 a....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.