Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Y a-t-il une personne derrière le rôle? 123

Extract

123Rôle et cadre 2 Équivalent du collège genevois et du lycée français dans le canton de Vaud. de travailler, mais c’était eux qui venaient chercher des éléments de solution ou de réponses.» Ces deux derniers moments, évoqués par Nicolas, mettent en évi- dence que ce n’est pas l’aspect informel de la situation qui lui pose pro- blème, mais autre chose que nous avons identifié comme étant la question du cadre et de son rôle. C’est bien l’absence d’un rôle dispo- nible dans lequel Nicolas pourrait entrer et s’investir qui crée le malaise. Aise – malaise: nous reviendrons plus loin sur ces deux mots. Y A-T-IL UNE PERSONNE DERRIÈRE LE RÔLE? Si l’absence de rôle crée un malaise, dans plusieurs autres propos, Nico- las revendique la possibilité d’aller au-delà du rôle, perçu comme un obstacle d’une part au contact humain, d’autre part à l’expression de la personne qu’il est: J’ai enseigné pendant deux ans au gymnase 2, et je me suis retrouvé face à des classes où j’arrivais et je disais bonjour, j’étais plutôt de bonne humeur en arrivant, j’es- sayais de les faire participer, et ça n’a pas marché. Tout à coup, je me retrouve dans des situations où on me cantonne dans mon rôle, dans le fait que je suis un prof qui doit faire passer une matière, qui doit faire régner la discipline, autrement dit ce que je peux...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.