Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

L’engagement adverse 180

Extract

180 S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante déroulement des opérations qui s’imposent à lui dans la résolution de problèmes. Même en ayant pris conscience de cette difficulté, il peine à renverser l’obstacle en situation: La préparation pour moi, c’est voir un exercice, voir comment ça marche, ouvrir dix voies possibles avec l’exercice. Je n’écris rien, et puis je me dis: «On verra bien ce qu’ils font avec ça.» Je t’amène un sujet. Le lundi, ils comprennent sans problème, ils font tous les trucs, ça a l’air de rouler, ils sont assez autonomes. Le lendemain, ils ne comprennent plus rien. Mercredi, ils sont de nouveau top. Jeudi, ils ne comprennent plus rien. Mais c’est impressionnant. C’est-à-dire qu’ils sont toujours… enfin j’ai l’impression (rire) qu’ils sont… je sais pas si c’est un jeu, mais moi je me sens tou- jours pris au dépourvu devant cette classe. (E4) L’investissement est ici contrarié par un troisième facteur: à la question du rôle et de l’idéal se rajoute ici celle de l’imprévisibilité des réactions des élèves. La seule raison que Thomas arrive à évoquer pour donner sens à cette incertitude, c’est la possibilité que ce soit un jeu de la part des élèves. C’est certainement plus une boutade qu’une hypothèse réflé- chie, mais elle en dit long sur l’absence de repères pour penser le contexte de son activité. L’ENGAGEMENT ADVERSE Ne pas s’engager, comme él...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.