Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Savoir 228

Extract

228 S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante 2 Équivalent du Collège genevois et du lycée français dans le canton de Vaud. 3 Conclure sur cette unique situation serait hasardeux. Les propos de Thomas sont donnés à titre d’illustration et non de démonstration; c’est la fréquenta- tion conjointe des différents publics d’enseignants, dans les formations que j’assume, qui fonde cette remarque. Mais enseigner est aussi, parfois, pour poursuivre avec les méta- phores de Jorro, du braconnage, c’est-à-dire une prise de liberté par rap- port aux contraintes institutionnelles. Ces dimensions de l’activité enseignante ne s’opposent ni au talent ni au professionnalisme, mais en sont autant de composantes importantes. Cette place du savoir et de l’innovation dans les pratiques ensei- gnantes implique un retentissement subjectif fort, que nous avons observé dans nos données. C’est l’objet des lignes suivantes. SAVOIR Le rapport au savoir des enseignants est-il marqué par des caractéris- tiques particulières? Ce rapport est-il essentiel dans leur investissement subjectif? J’examinerai cette question à travers les entretiens, en donnant une réponse bien partielle à cette question complexe. Dans son analyse du travail des enseignants du post-obligatoire, Barrère (2003) observe un deuil de la discipline inégalement réparti chez les enseignants. Il est lié à l’investissement consenti pour acquérir les savoirs académiques qui sont ensuite peu mobilisés dans les cours don- nés. Le réel de l’activité comprend désormais ce que l’on ne fait plus...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.