Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Deux activités 255

Extract

255Annexe puisque ce n’est pas l’activité elle-même qui est le sujet d’étude, mais l’investissement subjectif de l’enseignant dans son activité. Il s’agit maintenant de préciser la nature de cette activité. DEUX ACTIVITÉS L’activité de l’enseignant devant sa classe, enregistrée et visionnée pen- dant l’autoconfrontation, devient le support d’une nouvelle activité, consistant à commenter la première. La première activité a pour destina- taire prioritairement les élèves et dans une moindre mesure la caméra et le chercheur filmant. La seconde a pour destinataire le chercheur et l’ensei- gnant dans un retour réflexif clairement discernable dans les énonciations. À quelle activité l’investissement subjectif est-il lié? La question est importante et mérite d’être développée. Les analyses m’ont conduit à distinguer trois niveaux dans le matériau issu des entretiens d’autocon- frontation: les énoncés sur l’investissement subjectif, les traces d’un investissement dans l’enregistrement, et l’investissement de l’enseignant pendant l’entretien d’autoconfrontation. J’illustrerai ces trois niveaux par des exemples tirés du premier entretien réalisé. LES ÉNONCÉS SUR L’INVESTISSEMENT Le premier niveau est celui des énoncés indirects des enseignants sur leur investissement. À partir de l’activité visualisée, il arrive qu’ils pren- nent de la distance avec la singularité de la situation enregistrée, pour énoncer un commentaire, soit plus général soit en rapport à une autre situation décalée temporellement, suscité par l’épisode filmé. De par ce rapport plus indirect à l’activité qui est support de l’autoconfrontation, il appara...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.