Show Less

Constructions de l’espace dans les cultures d’expression allemande

Series:

Edited By Françoise Lartillot and Ulrich Pfeil

L’existence humaine n’est pas seulement conditionnée par le temps, mais aussi par l’espace, tel fut le constat du « spatial turn », rendant nécessaire un infléchissement de la recherche en sciences humaines et sociales. En effet, la dimension spatiale est éminemment culturelle, et dans toutes les cultures, la mise en relation de soi avec le monde est liée à une donnée spatiale et locale. Les aires d’expression allemande forment un objet privilégié d’étude, permettant de dégager des tendances se manifestant dans la construction de l’espace. En effet, il n’y a guère de pays qui ont connu autant de transformations profondes de leur espace et de leurs limites. Dans cette perspective, les auteurs de ce livre s’interrogent sur la manière dont les espaces et leurs représentations se construisent, se transmettent et se perpétuent. Ils interrogent les interactions entre les expériences directes et les nécessités pratiques, les codes et les vecteurs culturels du savoir sur l’espace, les identités et les projections. Ce livre contient des contributions en français et en allemand.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Mutations des représentations de l’espace

Extract

MUTATIONS DES REPRESENTATIONS DE L’ESPACE La construction de l’espace au Moyen Age: bilan historiographique Thomas LIENHARD Institut français d’histoire en Allemagne Quelles sont les spécificités de l’époque médiévale pour le thème auquel est consacré le présent volume? Pour répondre à cette question, le chercheur dispose désormais d’un outil commode, puisqu’en 2006, la Société des His- toriens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public Français a organisé un colloque sur le thème des constructions de l’espace au Moyen Age. Le présent article propose donc essentiellement une synthèse des principaux résultats de ce colloque,1 et ne saurait donc prétendre à l’originalité: il s’agit avant de rappeler quelques acquis récents, de manière à fournir un regard extérieur, celui du Moyen Age, aux périodes modernes et contemporaines qui seront abordées dans ce volume. Quels sont donc ces acquis? Partons d’abord d’un débat classique, celui qui oppose depuis Leibniz les théoriciens qui considèrent l’espace comme une donnée innée et ceux qui le voient comme une catégorie construite. Face à cette question, quels sont les éléments de réponse fournis par le Moyen Age, ou pour poser la question autrement, faut-il considérer, puisque le dé- bat en question est postérieur à l’époque médiévale, que celle-ci questionnait moins spontanément la notion d’espace, qui aurait alors davantage représen- té une catégorie innée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.