Show Less

Exercices furieux

A partir de l’édition de l’"Orlando furioso</I> De Franceschi (Venise, 1584)

Series:

Edited By Ilaria Andreoli

Les éditions illustrées du Roland furieux ont contribué de façon décisive à faire du poème de l’Arioste un des « grands codes » de l’imaginaire européen du XVI e au XIX e siècle. Parmi elles, celle qu’imprima en 1584 à Venise Francesco De Franceschi marque un tournant dans l’iconographie de l’ Orlando furioso parce qu’il s’agit de la première édition ornée de planches gravées sur cuivre, et non plus sur bois, et parce que son influence se fit sentir bien au-delà du VIX e siècle, et bien au-delà de l’Italie, sur toute l’illustration de la poésie épique.
Les meilleurs spécialistes internationaux de l’Arioste illustré se sont rassemblés en 2011 à l’université de Caen-Basse Normandie pour mettre pour la première fois en pleine lumière l’édition De Franceschi et mieux en comprendre l’importance dans la longue histoire des éditions illustrées du Roland furieux, des premiers graveurs vénitiens jusqu’à Gustave Doré. Le volume issu de leurs travaux constitue une véritable somme, organiquement conçue, qui passionnera tous ceux qui s’intéressent à l’espace visuel du livre illustré.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract

Ce volume rassemble les actes de la journée d’étude Autour de l’édition de l’Orlando furioso De Franceschi (Venise, 1584) qui s’est tenue à la Maison des Sciences de l’Homme de l’Université de Caen- Basse Normandie, le 21 janvier 2011. Son objectif premier était d’attirer l’attention des italianisants sur l’importance des collections bas-normandes de livres italiens de la Renaissance auxquelles donne accès la base de données Routes du livre italien ancien en Normandie (RLIAN), partie prenante du Pôle numérique de la MRSH et dont l’équipe de référence est le laboratoire de Lettres, Arts du Spectacles, LAngues Romanes (LASLAR, EA 4256) de l’UCBN. Je tiens d’abord à exprimer ma gratitude à la responsable du projet, Mme Silvia Fabrizio Costa qui m’a laissé carte blanche dans la conception de cette journée, m’a amicalement soutenue pour l’organiser, et m’a confié l’édition de ses actes dans la collection « Liminaires » qu’elle dirige chez Peter Lang. Une fois encore sa confiance et sa bienveillance ont été pour moi très précieuses, aussi bien scientifiquement qu’humainement. Mes remerciement vont aussi à Mme Brigitte Diaz, directrice du LASLAR, à M. Pascal Buleon, directeur de la MRSH, qui ont soutenu et accueilli cette initiative, et à Mme Catherine Bienvenu, responsable administrative du LASLAR, efficace et toujours souriante. Autour d’une édition illustrée de la Renaissance conservée à la Bibliothèque universitaire de Caen et disponible dans la base RLIAN, étudiée dans sa matérialité, j’ai voulu rassembler des spécialistes de formation,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.