Show Less

Initiation au Programme Minimaliste

Eléments de syntaxe comparative

Series:

Genoveva Puskas

Cet ouvrage est une introduction à la théorie syntaxique basée sur le programme minimaliste, une version récente de la grammaire générative. Il se veut accessible tant aux linguistes débutants qu’à ceux, déjà familiarisés avec la grammaire générative, qui souhaitent mettre leurs connaissances à jour. Les chapitres explorent de manière progressive divers aspects de l’analyse de la phrase comme la structure des constituants, de la phrase déclarative simple, des clauses enchâssées, ainsi que les constructions plus complexes telles les phrases passives, les phrases négatives ou interrogatives. Les notions théoriques sont présentées de façon graduelle, dans un langage clair et accessible. L’accent est mis sur la présentation et l’analyse d’exemples en français, mais dans les cas pertinents, la discussion s’enrichit de comparaisons avec des langues très diverses, comme le hongrois, le gungbe, le japonais ou le basque.
Ce livre est un des rares ouvrages sur la théorie générative à être écrit en français ; il vise à combler une lacune dans le vaste domaine des ouvrages introductifs sur la syntaxe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 12

Extract

Les constructions à double objet Les chapitres précédents ont tour à tour présenté l’analyse et la représenta- tion des phrases déclaratives simples, enchâssées tensées et infinitives, puis l’analyse des structures qui découlent du mouvement de différents syn- tagmes, tels que les syntagmes interrogatifs, relatifs, ou les syntagmes nomi- naux dans les constructions inaccusatives qui incluent les constructions à montée et les phrases passives. Les chapitres qui suivent vont maintenant s’intéresser à des phénomènes qui requièrent une plus grande précision dans la structure phrasale. Nous serons donc amenés à modifier, ou plutôt à étendre, certaines portions de la clause pour pouvoir rendre compte de constructions plus complexes. Dans ce chapitre, nous abordons le problème des phrases à double objet, c’est-à- dire des constructions avec un verbe ditransitif. Les verbes ditransitifs sélec- tionnent deux compléments. (1) Thérèse pose une tisane sur la table. Le problème est de savoir comment rendre compte du fait que les deux compléments, étant sélectionnés, devront apparaître comme compléments du verbe : jusqu’à présent, on avait en effet insisté sur le fait que la repré- sentation de la phrase devait correspondre à notre connaissance de la struc- ture argumentale du prédicat, à savoir qu’il y avait une distinction entre compléments et ajouts. Un complément opère une première fusion avec la tête verbale, et ceci est reflété dans la repr...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.