Show Less

Or et Ordure

Regards croisés sur le déchet

Series:

Edited By Brigitte Poitrenaud-Lamesi

La thématique du rebut, de l’ordure, du déchet est envisagée dans sa dimension symbolique et ne se réduit pas à la problématique environnementale : le volume rend compte des discours non pragmatiques ou décalés portés sur le sujet. Il explore cet envers du décor, cette part d’ombre qui raconte la condition humaine. Les objets, en tant que traces mémorielles sont envisagés comme des formes de prolongements du corps et donc « animés », les corps, sous la forme du produit résiduel, du fragment corporel ou du cadavre, subissent un processus de réification.
Voilà pourquoi des champs de recherche très différents ont été mobilisés. Des chercheurs d’horizons divers ont été réunis, qui ont échangé et confronté points de vue et démarches. Cet ouvrage témoigne de cette entreprise atypique, entre divergences, nuances et convergences.
Ces « obscurs objets du refus » se profilent dans un clair-obscur caractéristique de nos sociétés contemporaines : à la fois visibles, inévitables, ostentatoires mais paradoxalement ignorés, délaissés, cachés. Ils oscillent entre des statuts radicalement différents, se faisant tour à tour objet de consommation, objet d’art, objet de dégoût ou objet littéraire. Cet ouvrage contient huit articles en français, un en italien ainsi que deux cahiers iconographiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Cover

Extract

B rig itt e Po itr en au d- La m es i ( éd .) • O r e t O rd ur e Vo l. 29 Or et Ordure Regards croisés sur le déchet Peter Lang Leia Vol. 29 Liminaires – Passages interculturels Brigitte Poitrenaud-Lamesi (éd.) La thématique du rebut, de l’ordure, du déchet est envisagée dans sa dimen- sion symbolique et ne se réduit pas à la problématique environnementale: le volume rend compte des discours non pragmatiques ou décalés portés sur le sujet. Il explore cet envers du décor, cette part d’ombre qui raconte la condition humaine. Les objets, en tant que traces mémorielles sont envisagés comme des formes de prolongements du corps et donc « animés », les corps, sous la forme du produit résiduel, du fragment corporel ou du cadavre, subissent un processus de réification. Voilà pourquoi des champs de recherche très différents ont été mobili- sés. Des chercheurs d’horizons divers ont été réunis, qui ont échangé et confronté points de vue et démarches. Cet ouvrage témoigne de cette entreprise atypique, entre divergences, nuances et convergences. Ces « obscurs objets du refus » se profilent dans un clair-obscur carac- téristique de nos sociétés contemporaines: à la fois visibles, inévitables, ostentatoires mais paradoxalement ignorés, délaissés, cachés. Ils oscillent entre des statuts radicalement différents, se faisant tour à tour objet de consommation, objet d’art, objet de d...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.