Show Less

PART[h]Enope

Naples et les arts / Napoli e le arti

Series:

Edited By Camillo Faverzani

PART[h]Enope constitue la synthèse du projet mené par le Pôle Méditerranée de l’Université Paris 8 autour des « Capitales méditerranéennes de la culture ». Naples en est la première étape. Ce travail de recherche s’est agencé sur deux ans. Un colloque international a permis d’en présenter les résultats en novembre 2012. Une journée d’étude de réflexion avait servi d’étape intermédiaire en novembre 2011. Ce volume recueille toutes ces conclusions sous la forme de vingt-six études regroupées en quatre sections : « Naples capitale artistique, capitale musicale », « Naples, ou de l’usage des arts à des fins politiques », « Naples objet littéraire », « Le mythe de Naples ». En français et en italien, ces essais se penchent sur des questions ayant trait à la relation de la ville aux arts (peinture, sculpture, musique, opéra, théâtre, littérature, photographie, cinéma), ainsi qu’à leurs implications avec la pensée politique.
PART[h]Enope è la sintesi del progetto «Capitales méditerranéennes de la culture» del Pôle Méditerranée dell’Université Paris 8. Napoli ne costituisce la prima tappa. Il lavoro di ricerca si è svolto su due anni. Un convegno internazionale ha permesso di presentarne i risultati nel novembre 2012. Una giornata di studio intermedia si era tenuta nel novembre 2011. Il volume raccoglie tutte le conclusioni in ventisei articoli ripartiti in quattro sezioni: «Napoli capitale artistica, capitale musicale», «Napoli, o dell’uso delle arti a scopo politico», «Napoli oggetto letterario», «Il mito di Napoli». In italiano e in francese, i saggi affrontano questioni inerenti alla relazione della città con le arti (pittura, scultura, musica, operistica, teatro, letteratura, fotografia, cinema) e alle implicazioni con il pensiero politico.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

NAPLES, OU DE L’USAGE DES ARTS A DES FINS POLITIQUES / NAPOLI, O DELL’USO DELLE ARTI A SCOPO POLITICO 123

Extract

NAPLES, OU DE L’USAGE DES ARTS A DES FINS POLITIQUES NAPOLI, O DELL’USO DELLE ARTI A SCOPO POLITICO Les fêtes napolitaines de 1535 en l’honneur de Charles Quint: un carrefour de cultures JUAN CARLOS D’AMICO Di Partenope pria, e di Febo poi Città, che al grande Alcide Fosti un tempo sí cara. […] Vedrai il tuo Re, che a gloria Rara, si trionfal carro conduce Qual non vide altra etate1. A aucun moment du XVIe siècle, Naples ne fut davantage un lieu de convergences, de circulation des langages et des arts que pendant la période où Charles Quint s’arrêta dans cette ville, de novembre 1535 à mars 1536, lors de sa remontée triomphale de la péninsule italienne après la victoire de Tunis contre le pirate Barberousse en juillet 1535. Comme toutes les villes par où passa le cortège impérial, Naples vou- lut accueillir de son mieux ce nouveau Scipion qui était allé en Afri- que pour diriger lui-même ses troupes contre les infidèles2. Les autori- tés de la ville et du royaume s’activèrent fébrilement pour préparer à leur maître, qui n’avait jamais visité la ville auparavant, un accueil digne d’une capitale. Ce programme fut le fruit d’une active collabo- ration entre artistes et hommes de culture: Marc’Antonio Epicuro, Bernardino Rota, Bernardino Martirano et Giovan Battista Pino parmi les écrivains, Giovanni da Nola, Girolamo Santacroce parmi les sculpteurs, Andrea da Salerno et Giovanni Antonio d’Amato parmi les 1...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.