Show Less

Participation et responsabilités sociales

Un nouveau paradigme pour l’inclusion des personnes avec une déficience intellectuelle

Edited By Viviane Guerdan, Geneviève Petitpierre and Jean-Paul Moulin

L’objet de cet ouvrage, fruit du 10 ème congrès de l’Association internationale de recherche scientifique en faveur des personnes handicapées mentales (AIRHM), est centré sur un paradigme occupant actuellement une position centrale au sein de la communauté internationale : la Participation. Erigé en modèle de société, devenant un objectif prioritaire des politiques publiques de certains pays, ce paradigme prend une ampleur grandissante.
Dans un contexte où se dessinent l’inclusion et la « pleine participation » de tous, il est impératif de s’interroger aujourd’hui sur les retombées d’une telle évolution pour les personnes avec une déficience intellectuelle qui vivent des situations de handicap. Bon nombre de questions appellent à la réflexion. Des réponses pour demain sont à construire, fondées sur l’interdisciplinarité, l’analyse des pratiques existantes et l’exploitation des résultats de recherches. L’avenir est à définir, en partenariat, grâce à la participation de tous. Des voies nouvelles sont à investiguer, prenant appui sur ce qui, depuis quelques années, donne lieu en certains pays à des démarches riches d’enseignement. Des chercheurs, des praticiens, des personnes en situation de handicap, des familles, des décideurs politiques et économiques s’expriment à ce sujet.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Deuxième partie: Formes et expressions de la participation dans les domaines de la vie 145

Extract

Deuxième partie Formes et expressions de la participation dans les domaines de la vie Introduction Formes et expressions de la participation dans les domaines de la vie Jean-Paul MOULIN La deuxième partie de l’ouvrage traite des formes et expressions de la par- ticipation. Deux axes principaux la sous tendent, un premier qui se penche sur la participation des personnes en situation de handicap, et ce, dans tous les domaines de la vie (chap. 1 à 5), et un deuxième centré sur la question de la participation des proches, parents, frères et sœurs de ces mêmes per- sonnes (chap. 6). L’ambition de cette partie est avant tout de susciter une meilleure com- préhension des obstacles et parfois des impasses à une véritable parti- cipation des personnes en situation de handicap. En premier lieu, il est né- cessaire de se laisser interroger sur nos préjugés, sur nos conceptions parfois étriquées de la capacité qu’ont ces personnes à être des participantes actives de notre société. Les difficiles réponses adaptatives qu’elles sont capables de donner, le déploiement de leurs potentialités latentes doivent concourir à évacuer les clichés et les catégorisations rigides dans ce do- maine. Celles-ci servent trop souvent à asseoir la domination de ceux qui les formulent avec, comme conséquence, de créer un désarroi supplémen- taire chez ceux qui les subissent. Ce constat soulève la difficile question du rôle du professionnel et de sa...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.