Show Less

Didactique du français langue étrangère et seconde dans une perspective plurilingue et pluriculturelle

En hommage à la Professeure Dr. Aline Gohard-Radenkovic

Edited By Catherine Blons-Pierre and Pascale Banon

La thématique générale de la Didactique du français langue étrangère et seconde dans une perspective plurilingue et pluriculturelle est apprendre, enseigner et travailler avec le français et en français dans un environnement plurilingue et pluriculturel. Cet ouvrage a pour objectif de définir et délimiter la place du français langue étrangère et des échanges francophones dans les sociétés plurilingues et pluriculturelles du XXIème siècle, dans le domaine académique et dans le domaine professionnel. Les différents articles proposent donc à la fois les fondamentaux de la didactique du FLE/FLS, une réflexion sur les contextes d’enseignement du FLE/FLS et sur les aspects socioculturels liés à l’enseignement/apprentissage du FLE/FLS. Il s’adresse aux enseignants de langue, formateurs en langues, formateurs de formateurs (HEP), conseillers pédagogiques, inspecteurs pour la langue … et médiateurs linguistiques et culturels, dans des structures de formation nationales et internationales, du secteur public, privé et parapublic.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

L’évaluation au coeur de la didactique du français langue étrangère : mécanismes et perspectives (Catherine Blons-Pierre)

Extract

Catherine Blons-Pierre L’évaluation au cœur de la didactique du français langue étrangère : mécanismes et perspectives L’histoire de l’évaluation en langues et en français langue étrangère (FLE) est relativement récente. Jusqu’aux années 1970, l’évaluation en langues se résumait à des contrôles de connaissances ou à des examens en fin de cursus scolaire. L’apprenant était considéré comme une com- posante de l’enseignement des langues parmi tant d’autres. A partir de 1970, la didactique des langues étrangères va placer l’apprenant au centre de l’enseignement/apprentissage des langues. Ce changement de perspective va avoir des conséquences sur l’enseignement mais aus- si sur l’évaluation en FLE. En 1975, la notion de niveau seuil, minimum de connaissances né- cessaires à un apprenant en langues pour pouvoir se débrouiller dans des situations simples en tant qu’acteur social, est développée par John L.M. Trim pour l’anglais (Threshold level). En 1976, apparaît le niveau seuil pour le français. Dix ans plus tard, en 1985, le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), missionné par le Ministère de l’Educa- tion Nationale français crée les diplômes d’études en langue française (DELF) et les diplômes approfondis en langue française (DALF). Il s’agit au départ d’unités modulaires testant séparément les compétences des apprenants en réception et en production orales et écrites, s’ajoutant les unes aux autres pour constituer les diplômes....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.