Show Less

Lendemains de Guerre…

De l’Antiquité au monde contemporain : les hommes, l’espace et le récit, l’économie et le politique

Edited By François Pernot and Valérie Toureille

Les « après-guerre » ou les « lendemains de guerre » se limitent-ils à désigner une période de transition indéfinie, une simple parenthèse temporelle ? Ces lendemains appartiennent en fait à une temporalité singulière, distincte de la guerre et de la paix. Sorte de temps suspendu, l’après-guerre voit s’inscrire à la fois ruptures et continuités dans tous les domaines : sociaux, politiques, institutionnels, économique ou culturels, la liste n’est pas exhaustive.
Si l’historiographie contemporaine accorde depuis longtemps à la thématique des « lendemains de guerre » une attention particulière, il s’agissait cette fois d’ouvrir le champ de recherche au temps long de l’histoire. L’ambition modeste de cet ouvrage n’est certes pas de faire une synthèse de tous les lendemains de guerre à toutes les époques et à toutes les échelles, mais d’offrir de nouveaux regards sur cette question universelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIENIE PARTIEAPRES LA GUERRE... RACONTER LA GUERRE...

Extract

DEUXIEME PARTIE APRES LA GUERRE... RACONTER LA GUERRE... Lendemains de guerre dans 1'Italie du XVI' siecle Se plaindre avec les lamenti Florence ALAZARD Universite FranQois-Rabelais, Centre d'Etudes Superieures de la Renaissance, Tours Dans la reflexion sur les lendemains de guerre, la periode dite « des guerres d'Italie » pose evidemment des problemes nombreux. Seuls deux d'entre eux nous retiendront ici. Et d'abord, la question de la periodisation chronologique. Dans les manuels scolaires et universi- taires, comme dans la plupart des ouvrages specialises, les guerres d'Italie commencent en 1494 et s'achevent en 1559 par le fameux traite du Cateau-Cambresis qui est repute mettre fin aux hostilites sur le sol italien, ruiner les pretentions fran9aises aussi bien dans le Nord que dans le Sud de la peninsule et installer durablement la domination espagnole sur la peninsule. Bien sür, cette histoire est vraie et ne saurait etre remise en cause au nom d'un pseudo-revisionnisme. Mais les historiens ont aussi depuis fort longtemps observe une sorte de continuum de guerres en tous genres avant 1494 (intensifications des conflits dans la conquete du contado des principales grandes villes ; guerres des barons ä Rome et ä Naples ; conflits entre les Angevins et les Aragonais ä Naples, etc.) et ensuite des periodes de paix relatives pendant la premiere moitie du XVle siecle, c'est-ä-dire precisement pendant la periode oü le conflit s'est deroule. Toute la peninsule n'a pas ete en guerre au meme moment et pendant la periode de guerre, des paix et des treves ont ete signees, alors que des...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.