Show Less

Les Sourds : aux origines d’une identité plurielle

Series:

Edited By Charles Gaucher and Stéphane Vibert

Les différences qui émergent des quêtes identitaires contemporaines accentuent, dans un mouvement antagoniste de repli corporatiste et de reconnaissance de la pluralité du social, le sentiment que l’identité moderne se fragmente en une constellation de possibles. L’identité sourde fait partie de cette constellation. Elle découle de conceptions qui dépassent le simple intérêt catégoriel pour faire jaillir une communauté de sens. Ainsi, pour plusieurs personnes se reconnaissant dans cette identité, la condition qui les unit est d’abord articulée à partir d’un attachement collectif à une culture spécifique, et surtout, à une langue qui leur est propre. Bien sûr, ce déplacement du stigmate ne s’effectue pas dans l’oubli des dénominations et des traitements antérieurs concernant la surdité et doit composer avec la sédimentation des représentations sociales ayant investi la surdité comme caractéristique identitaire.
Les Sourds interrogent définitivement les nouvelles formes du lien social mettant en scène des spécificités qui s’expriment comme différences émancipatrices. Un ouvrage de référence en la matière est le bienvenu à une époque où plusieurs penseurs, mais aussi acteurs du monde de l’éducation et de la réadaptation, s’interrogent sur cette différence, mais aussi sur la différence en général comme vecteur d’identification.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Diverses lectures de l'histoire sourde au Québec (Stéphane-D. Perreault) 23

Extract

Diverses lectures de l'histoire sourde au Quebec Stephane-D. PERREAULT, Ph.D. Professeur d'histoire au College de Red Deer (Alberta) 11 aurait ete facile d'emprunter ici ä mon eminent collegue historien Marcel Trudel et d'intituler cet article Mythes et realites dans l'histoire des sourds au Quebec. J'ai choisi de ne pas adopter un tel titre, car il opposerait trop facilement deux visions. Ä un bout du spectre, an verrait celle, populaire et meine « folklorique », des sourds et intervenants entendants en surdite, qui se sont construit une image collective ä partir d'une lecture particuliere de leur histoire. Ä l'autre extreme apparaitrait celle des historiens professionnels, bardes de diplömes et qui se disent trop souvent porteurs d'une soi-disant « verite » historique appuyee sur une methodologie inattaquable. Tel n'est pas mon propos, car entre ces deux pöles existe une variete de points de vue justifiables. De plus, malgre son titre, cet expose ne presentera pas un survol, une introduc- tion ä l'histoire des sourds au Quebec, mais abordera plutöt des questions fondamentales qui ont un impact sur la vision de l'histoire sourde que l'on peut avoir au Quebec. Je chercherai ä exposer des lectures de certains elements-clefs de l'histoire sourde autant ä l'exte- rieur qu'ä l'interieur de la province et d'en faire ressortir le pouvoir evocateur. L'idee centrale de ce texte est de souligner l'importance de constamment remettre en question certaines perceptions simplistes pour mieux comprendre ce qui nous guide en recherche autour de l'histoire sourde. Ce texte aborde quatre interpretations consacrees pour les expo- ser ä notre regard et essayer...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.