Show Less

Féminisme et multiculturalisme

Les paradoxes du débat

Series:

Gily Coene and Chia Longman

Des thèmes tels que le foulard, les migrations par mariage, la répudiation, la polygamie, les mutilations génitales, les opérations de reconstruction de l’hymen ou les crimes d’honneur ne manquent généralement pas d’alimenter de grands débats sociétaux.
Ce livre entend apporter une contribution critique aux controverses sociétales actuelles en cernant les problèmes que pose la conciliation des droits des femmes et du respect des traditions culturelles et religieuses.
Il présente une sélection d’articles d’actualité qui illustrent les paradoxes du débat sur le féminisme et le multiculturalisme dans le contexte de l’Europe occidentale.
Issus de disciplines différentes, les auteurs plaideront pour une attitude pragmatique et sensible au contexte, qui accorde une place centrale à la concertation et à la négociation interculturelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Feminisme et multiculturalisme.Le cas des operations de reconstruction de l'hymen 55

Extract

Feminisme et multiculturalisme' Le cas des operations de reconstruction de l'hymen Sawitri SAHARSO Universite Libre d'Amsterdam (Pays-Bas) Introduction Le 10 mai 2004, l'edition du matin du quotidien neerlandais De Volkskrant titrait ä la Une : Fraude : des operations de reconstruction d'hymen deelarees sous un autre nom. Dans cet article, an pouvait lire : Les operations de reconstruction de l'hymen sont remboursees ä tort par l'assurance maladie. Les specialistes qui effectuent ces operations parti- cipent ä cette fraude en falsifiant la declaration de l'operation. (...) Ce genre d'intervention ne peut etre rembourse par l'assurance maladie parce qu'il ne constitue pas une necessite medicale. (notre trad.) (De Volkskrant, 10 mai 2004). Pourquoi des medecins en viennent-ils ä effectuer une operation non necessaire d'un point de vue medical et ä collaborer en outre ä une fraude ? Voici le contexte : de jeunes femmes immigrees non mariees, souvent de culture islamique, leur demandent de reparer leur hymen. Comme, dans leur communaute, il est interdit aux femmes d'avoir des relations sexuelles avant le mariage, elles craignent des sanctions de la part de leur entourage. Nous pouvons nous imaginer la situation et en ressentir un profond malaise. En effet, en reparant l'hymen, ne permet- on pas aux groupes immigres concernes de perpetuer la tradition de virginite dans laquelle ce sont les filles qui paient alors que les garcons restent impunis ? Les operations de reconstruction ne servent que les interets des hommes marocains. Ils peuvent maintenant coucher avec des Marocaines et se sentir encore moins responsables du prejudice qu'ils causent ä celles-ci. C'est du moins ce qu'a ecrit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.