Show Less

Rendre la guerre possible

La construction du sens commun stratégique

Series:

Christophe Wasinski

Cet ouvrage aborde la question de la guerre contemporaine par un biais original. Dans les sciences humaines, de nombreuses hypothèses circulent à propos des causes des guerres. Cependant, ces mêmes sciences ne se sont peut-être pas assez interrogées sur le rôle de la pensée stratégique dans l’émergence et la perpétuation du phénomène. Prenant appui sur la pensée de Michel Foucault et sur les récents travaux constructivistes en relations internationales, cette analyse revient sur le développement de ce savoir très particulier et questionne son développement, sa structuration et sa diffusion par-delà les époques et les frontières. Pour ce faire, l’auteur analyse la dynamique des dispositifs classiques de combat qui apparaissent sur les champs de bataille européens au sortir du Moyen Âge et qui vont avoir un impact durable sur la formation de la pensée stratégique. Il met ensuite en évidence les implications militaires de la redécouverte de la perspective graphique dans la constitution d’une grammaire narrative militaire spécifique. Enfin, il passe en revue les mécanismes de formation d’un édifice stratégique intellectuel transnational ainsi que ses ramifications dans les domaines de l’histoire militaire et de la géopolitique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 11

Extract

Introduction L'analyse qui suit postule l'existence d'un « sens commun strate- gique » qui joue un röle de premier plan dans la production et dans la reproduction de situations belliqueuses dans l'univers etatique d'origine europeo-atlantiquel. Ce sens commun, que l'on pourra aussi appeler ideologie strategique ou discours technostrategique, fonde la conviction sociale selon laquelle l'emploi de la violence militaire est non seulement techniquement faisable, mais aussi potentiellement utile2. Meme si ce sens commun ne provoque pas directement la guerre, il rend le pheno- mene pensable et possible. Plus encore, ce sens commun doit etre consi- dere comme le principe de base sur lequel les forces armees modernes ont ete elabordes ; ces organisations sont l'expression institutionnelle du sens commun. Autrement dit, ce sens commun sert de point d'appui incontournable ä quiconque veut declencher un conflit international. Or, force est de constater que les remises en cause de ce sens com- mun, meme si elles s'averent extremement importantes, restent incom- pletes. Ceux qui contestent l'emploi de la violence militaire, qu'ils soient militants assumant leurs choix normatifs ou analystes insistant sur leur objectivite, auront tendance ä remettre en question les motivations politiques des belligerants, le recours ä certains types d'armements ou de methodes juges trop inhumains ou l'ecart entre des promesses strate- giques et les resultats obtenus sur le terrain3. Certains rejetteront le Nous paraphrasons la notion de « sens commun » de : Clifford Geertz, « Le sens commun en tant que systeme culturel », in Savoir local, savoir global — Les lieux du savoir (trad. de l'anglais), Paris, PUF, 2002, p....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.