Show Less

Rendre la guerre possible

La construction du sens commun stratégique

Series:

Christophe Wasinski

Cet ouvrage aborde la question de la guerre contemporaine par un biais original. Dans les sciences humaines, de nombreuses hypothèses circulent à propos des causes des guerres. Cependant, ces mêmes sciences ne se sont peut-être pas assez interrogées sur le rôle de la pensée stratégique dans l’émergence et la perpétuation du phénomène. Prenant appui sur la pensée de Michel Foucault et sur les récents travaux constructivistes en relations internationales, cette analyse revient sur le développement de ce savoir très particulier et questionne son développement, sa structuration et sa diffusion par-delà les époques et les frontières. Pour ce faire, l’auteur analyse la dynamique des dispositifs classiques de combat qui apparaissent sur les champs de bataille européens au sortir du Moyen Âge et qui vont avoir un impact durable sur la formation de la pensée stratégique. Il met ensuite en évidence les implications militaires de la redécouverte de la perspective graphique dans la constitution d’une grammaire narrative militaire spécifique. Enfin, il passe en revue les mécanismes de formation d’un édifice stratégique intellectuel transnational ainsi que ses ramifications dans les domaines de l’histoire militaire et de la géopolitique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 1. Theoriser la violence militaire 15

Extract

CHAPITRE 1 Theoriser la violence militaire I. Expliquer et interpreter Les hypotheses et approches explicatives des guerres sont nom- breuses et tres varieesl. Les chercheurs qui se sont interesses ä la ques- tion ont tour ä tour insiste sur le r6le des causes economiques, sociales, psychologiques, demographiques ou strictement politiques2. Ces der- nieres ont en particulier fait l'objet d'une grande attention de la part des chercheurs en relations internationales. Ainsi, selon Kenneth Waltz, le pere fondateur du neorealisme, la guerre s'explique par la combinaison de trois logiques : (1) le comportement potentiellement violent des etres humains ; (2) la nature des actions etatiques ; (3) l'etat d'anarchie qui regne au niveau du systeme compose des relations entre les Etats (le niveau dit systemique international)3. Le realiste Robert Gilpin, lui, insistera sur la nature stable ou instable de la configuration internatio- nale. D'apres Gilpin, dans le cas oü la puissance hegemonique du moment se trouve menacee de perdre de son pouvoir, le risque de guerre majeure est particulierement eleve4. Il existe aussi, comme Jack S. Levy Pour une synthese classique, voir : Gaston Bouthoul, Les guerres — Elements de polemologie, Paris, Payot, 1951 ; Quincy Wright, A Study of War, (2' ed., avec un Commentary on War), Chicago et Londres, The University of Chicago Press, 1965. 2 11 peut egalement etre utile de clarifier d'emblee la position de notre analyse par rapport ä l'idee selon laquelle la guerre trouve sa source dans les pulsions agressives des hommes (voir par exemple : Konrad Lorentz, L'agression — Une histoire natu- relle du mal,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.