Show Less

Écrire et traduire pour les enfants / Writing and Translating for Children

Voix, images et mots / Voices, Images and Texts

Series:

Edited By Elena Di Giovanni, Chiara Elefante and Roberta Pederzoli

De l’étude de quelques auteurs classiques à l’analyse du rôle des illustrations, en passant par la bande dessinée et le théâtre pour les enfants, ce volume analyse le vaste champ de l’écriture pour la jeunesse. Différentes contributions se penchent sur la traduction de la littérature de jeunesse, et plus particulièrement sur sa nature intersémiotique. Elles abordent de la sorte la problématique de la voix du traducteur et les principes théoriques guidant ce-dernier, ou se concentrent spécifiquement sur diverses littératures nationales. Un dernier axe de réflexion, enfin, offre un aperçu sur la traduction audiovisuelle, ses principes théoriques, ses réalisations concrètes et ses effets du point de vue de la réception. Les contributions réunies dans ce volume sont en français, anglais et italien.
The first section of this volume features a variety of essays on writing for children, ranging from studies of classic authors to an analysis of the role of pictures in children’s books, to an examination of comics and theatre for the young.
Subjects addressed in the second section include the intersemiotic nature of translating for children, the question of the translator’s voice, the theoretical principles that best aid translators in the field of children’s literature, as well as chapters exploring the idea of national literatures for the young. The third and final section offers insights into audiovisual translation for children. These contributions focus on theories and models for this kind of translational activity, as well as addressing a number of real-life cases and their reception.
The volume features contributions in three languages: French, English and Italian.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction Roberta Pederzoli 127

Extract

127 Introduction Roberta PEDERZOLI À l’instar de la littérature pour les enfants, la traduction destinée à un jeune public a connu au cours des dernières décennies un essor remar- quable, en termes éditoriaux – la quantité d’œuvres traduites sur le marché ne fait qu’augmenter – mais aussi critiques. Il s’agit pourtant d’un processus encore en devenir. Si le statut et le prestige d’une telle traduction sont en effet de plus en plus reconnus comme assimilables à la littérature tout court, cela ne signifie pas que ce processus puisse être considéré comme abouti. Au contraire, beaucoup d’efforts doivent encore être entrepris pour consolider le domaine de la littérature et de la traduction pour la jeunesse, mais aussi pour améliorer la qualité des traductions publiées. L’essor et l’épanouissement d’une critique enfin consacrée à cette pratique traductive ne peuvent évidemment que nous amener dans une telle direction. Mais à côté de la question du statut et de la qualité, nécessitant mal- gré tout d’être définitivement consolidés à tous les niveaux – éditorial, littéraire et académique –, force est de constater la particularité et la complexité de la traduction destinée à la jeunesse et de considérer « the developmental aspects of childhood that determine the unique qualities of successful writing for children and that make translating for them an imaginative, challenging and frequently underestimated task » (Lathey, 2006 : 4). Or, s’il est vrai que la traduction représente toujours a violent, decision-oriented, culturally determined discourse activity...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.