Show Less

La République démocratique allemande

La vitrine du socialisme et l’envers du miroir (1949-1989-2009)

Edited By Chantal Metzger

L’année 2009 a été marquée par la commémoration, le 9 novembre, du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Le quarantième anniversaire de la création de la République démocratique allemande, le 7 octobre, a été pratiquement occulté ! Or l’existence de la RDA s’inscrit entre ces deux dates.
Grâce à l’ouverture des archives est-allemandes mais aussi soviétiques, la RDA est devenue un véritable laboratoire d’histoire, à la fois objet et terrain de recherches pour des historiens allemands et étrangers. En France, les images de cette « autre Allemagne » étaient parvenues jusque-là à travers un miroir déformant. Lieu de stéréotypes et mal connue, la RDA a été longtemps considérée comme la vitrine du socialisme. L’ouverture du mur a permis de voir l’autre côté du miroir !
À la lumière des sources nouvellement accessibles, les intervenants du Colloque international des Sciences historiques qui s’est tenu à Nancy du 14 au 16 mai 2009 ont revisité l’histoire de la RDA. Venus d’Allemagne, des États-Unis et de toute la France, ils ont apporté des éléments nouveaux sur la vie quotidienne de cet État (aux niveaux politique, social, culturel et économique) et sur les relations qu’il entretenait avec le monde non communiste et tout particulièrement avec le Tiers-monde. Historiens, germanistes et sociologues présents ont aussi constaté que l’image de la RDA se brouille au sein de la société civile allemande : au « tout n’était pas si mauvais en RDA » des années 1990 a succédé « qu’est-ce qui était mauvais en RDA ? » Alors qu’un néologisme a été créé, l’« ostalgie », pour exprimer cette nostalgie du temps des pays de l’Est, la RDA devient progressivement un lieu de mémoire de l’histoire allemande.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 11

Extract

,QWURGXFWLRQ &KDQWDO 0(7=*(5 8QLYHUVLWp 1DQF\ /¶DQQpH D pWp PDUTXpH SDU OD FRPPpPRUDWLRQ GX VRL[DQWLqPH DQQLYHUVDLUH GH OD FUpDWLRQ GHV GHX[ eWDWV DOOHPDQGV HW OH YLQJWLqPH DQQLYHUVDLUH GH OD FKXWH GX PXU /¶H[LVWHQFH GH OD 5pSXEOLTXH GpPRFUD WLTXH DOOHPDQGH V¶LQVFULW HQWUH FHV GHX[ GDWHV /D UpXQLILFDWLRQ DSUqV O¶RXYHUWXUH GX PXU GH %HUOLQ OH QRYHPEUH HW DSUqV OHV SUHPLqUHV pOHFWLRQV OpJLVODWLYHV OLEUHV HQ 5'$ OH PDUV pWDLW LQpOXFWDEOH (OOH IXW HIIHFWLYH DSUqV OH WUDLWp OH RFWREUH /H UpJLPH HVW DOOHPDQG FHVVH G¶H[LVWHU HW O¶2FFLGHQW GpFRXYUH OD UpDOLWp G¶XQ SD\V HQ SOHLQH FULVH /LHX GH VWpUpRW\SHV OD 5'$ HVW PDO FRQQXH (Q )UDQFH OHV LPDJHV GH FHWWH © DXWUH $OOHPDJQH ª VRQW SDUYHQXHV j WUDYHUV XQ PLURLU GpIRU PDQW HW HOOH IXW ORQJWHPSV FRQVLGpUpH FRPPH OD YLWULQH GX VRFLDOLVPH 1RPEUHX[ pWDLHQW OHV KRPPHV SROLWLTXHV IUDQoDLV GH WRXV ERUGV TXL GDQV OHV DQQpHV DWWLUpV SDU FH SD\V OH SD\V GX EORF VRFLDOLVWH OH SOXV SURFKH JpRJUDSKLTXHPHQW GRQF OH SOXV IDFLOHPHQW DFFHVVLEOH OH YLVLWDLHQW HW HQ UHYHQDLHQW HQWKRXVLDVPpV RX GX PRLQV VDQV DXFXQH KRVWLOLWp /¶RXYHUWXUH GX 0XU GH %HUOLQ D SHUPLV GH YRLU O¶HQYHUV GX PLURLU 2U © G¶DQQpH HQ DQQpH OD 5'$ GHYLHQW SOXV EHOOH %HDXFRXS V¶HQ VRXYLHQ QHQW FRPPH G¶XQ SD\V JHQWLO R FKDFXQ DYDLW XQ HPSORL ª LURQLVDLW UpFHPPHQW OH %HUOLQHU =HLWXQJ (W OH SROLWRORJXH 8ZH +LOOPHU QRWH TXH © /¶LPDJH GH OD 5'$ VH EURXLOOH DX VHLQ GH OD VRFLpWp FLYLOH 2Q VRXVHVWLPH...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.