Show Less

La République démocratique allemande

La vitrine du socialisme et l’envers du miroir (1949-1989-2009)

Edited By Chantal Metzger

L’année 2009 a été marquée par la commémoration, le 9 novembre, du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin. Le quarantième anniversaire de la création de la République démocratique allemande, le 7 octobre, a été pratiquement occulté ! Or l’existence de la RDA s’inscrit entre ces deux dates.
Grâce à l’ouverture des archives est-allemandes mais aussi soviétiques, la RDA est devenue un véritable laboratoire d’histoire, à la fois objet et terrain de recherches pour des historiens allemands et étrangers. En France, les images de cette « autre Allemagne » étaient parvenues jusque-là à travers un miroir déformant. Lieu de stéréotypes et mal connue, la RDA a été longtemps considérée comme la vitrine du socialisme. L’ouverture du mur a permis de voir l’autre côté du miroir !
À la lumière des sources nouvellement accessibles, les intervenants du Colloque international des Sciences historiques qui s’est tenu à Nancy du 14 au 16 mai 2009 ont revisité l’histoire de la RDA. Venus d’Allemagne, des États-Unis et de toute la France, ils ont apporté des éléments nouveaux sur la vie quotidienne de cet État (aux niveaux politique, social, culturel et économique) et sur les relations qu’il entretenait avec le monde non communiste et tout particulièrement avec le Tiers-monde. Historiens, germanistes et sociologues présents ont aussi constaté que l’image de la RDA se brouille au sein de la société civile allemande : au « tout n’était pas si mauvais en RDA » des années 1990 a succédé « qu’est-ce qui était mauvais en RDA ? » Alors qu’un néologisme a été créé, l’« ostalgie », pour exprimer cette nostalgie du temps des pays de l’Est, la RDA devient progressivement un lieu de mémoire de l’histoire allemande.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conférence inaugurale 17

Extract

&RQIpUHQFH LQDXJXUDOH $QGUp /(:,1 $PEDVVDGHXU GH )UDQFH -H VXLV KHXUHX[ HW KRQRUp G¶RXYULU SDU PRQ WpPRLJQDJH FH FROORTXH GH WURLV MRXUV FRQVDFUp j OD 5'$ -H UHPHUFLH &KDQWDO 0HW]JHU PRQ DPLH HW FROOqJXH j OD &RPPLVVLRQ GHV DUFKLYHV GLSORPDWLTXHV GH P¶DYRLU LQYLWp j FHWWH PDQLIHVWDWLRQ TX¶HOOH D RUJDQLVpH DX VHLQ GH O¶8QLYHUVLWp 1DQF\ -H Q¶DL MDPDLV H[HUFp GH IRQFWLRQV HQ 5'$ PDLV LO VH WURXYH TXH OHV SpULSpWLHV GH PD YLH G¶pWXGLDQW SXLV GH PD FDUULqUH GLSORPDWLTXH P¶RQW j SOXVLHXUV UHSULVHV PLV HQ FRQWDFW DYHF FH SD\V 1¶DWWHQGH] GRQF GH PRQ LQWHUYHQWLRQ JXqUH DXWUH FKRVH TX¶XQH pQXPp UDWLRQ G¶DQHFGRWHV SHUVRQQHOOHV 0RQ SUHPLHU FRQWDFW DYHF OD 5'$ UHPRQWH j O¶DXWRPQH HW j PD SDUWLFLSDWLRQ j OD UpGDFWLRQ GH O¶RXYUDJH GLULJp SDU *HRUJHV &DVWHOODQ © ''5$OOHPDJQH GH O¶(VW ª SXEOLp DX[ pGLWLRQV GX 6HXLO HQ HW TXL pWDLW OH SUHPLHU OLYUH HQ IUDQoDLV FRQVDFUp j FH VXMHW -H YHQDLV GH WHUPLQHU 6FLHQFHV3R 3DULV HW M¶DYDLV SUpVHQWp XQH WKqVH VRXV OD GLUHF WLRQ GX SURIHVVHXU (GPRQG 9HUPHLO VXU © /H )pGpUDOLVPH HQ 5pSX EOLTXH IpGpUDOH G¶$OOHPDJQH O¶H[HPSOH GX /DQG GH +HVVH ª SRXU ODTXHOOH M¶DYDLV REWHQX OD PHQWLRQ © 7UqV ELHQ ª XQ H[WUDLW GH FH WUDYDLO pWDLW SDUX VRXV OH WLWUH © /D +HVVH RUJDQLVDWLRQ DGPLQLVWUDWLYH ª GDQV O¶RXYUDJH $GPLQLVWUDWLRQ HW 3ROLWLTXH HQ $OOHPDJQH RFFLGHQWDOH SXEOLp VRXV OD GLUHFWLRQ G¶$OIUHG *URVVHU XQ DPL GH PD IDPLOOH GHYHQX XQ DPL SHUVRQQHO GDQV OHV &DKLHUV GH...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.