Show Less

Banque et bourgeoisies

La Société bordelaise de CIC (1880-2005)

Hubert Bonin

L’histoire particulière de la Société bordelaise de CIC, créée en 1880 et toujours active (au sein du groupe Crédit mutuel), permet de reconstituer l’évolution stratégique d’une grande banque régionale française.
Ses partenaires et ses clients sont les entreprises, avec quatre bases : la place de Bordeaux, les marchés européens pour les vins et les bois, les outre-mers (notamment africains et indochinois) et le grand Sud-Ouest. Ses compagnons de route sont les bourgeoisies girondines, pour leurs affaires et pour la gestion de leur fortune – avec leurs aléas.
Depuis les années 1960, l’évolution vers la banque de masse a changé la nature de la Société bordelaise, d’où la recomposition de son portefeuille stratégique et de son portefeuille de clients.
L’enracinement d’une banque dans la communauté d’intérêts de sa place est la clé de ce livre, mêlant histoire bancaire et histoire d’entreprise, à propos des stratégies, des savoir-faire, de l’organisation de firme.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Sources et documentation 415

Extract

415 6oXrFes et doFXmentation /es arFhiYes de Oa %anTXe de )ranFe Sans le Service historique de la Banque de France, une bonne part de la reconstitution de la vie des Places bancaires du Grand Sud-Ouest n’aurait pu être possible. Aussi dois-je remercier Mme Maymard, son responsable, et ses collaborateurs, pour l’aide qu’ils m’ont apportée pour la consultation des archives, ainsi que M. Jean Favier, directeur des Archives nationales, pour l’autorisation exceptionnelle qu’il m’a accor- dée pour la consultation des documents de la période 1929-1958, sou- mise à des dérogations en raison des règles de lecture des archives récentes. Ajoutons que M. Goutier, directeur de la succursale de la Banque de France à Bordeaux, a montré la même obligeance en me permettant de consulter des dossiers intéressants sur l’histoire de la Place, tout comme M. Jean-Jacques Piette, secrétaire régional de la Banque de France, m’a facilité l’acquisition des connaissances indispen- sables sur la vie financière en Aquitaine dans les années 1974-1989. /es arFhiYes de diYerses institXtions Je dois remercier le CIC lui-même qui – par le biais de MM. Gorse et Masse m’avait jadis ouvert des dossiers d’archives consacrés aux rap- ports avec la Société bordelaise et à la politique régionale du CIC. La lecture de dossiers conservés à la Société de développement régional Expanso m’avaient permis de nourrir certaines analyses sur le rôle joué par la Société bordelaise dans les années 1950-1970...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.