Show Less

Aspetti della cultura, della lingua e della letteratura italiana in Belgio

Studi in onore di Michel Bastiaensen

Series:

Edited By Marcello Barbato and Claudio Gigante

A partire dall’Antichità e fino ad oggi le storie degli uomini e dei territori che costituiscono attualmente il Belgio e l’Italia si sono ripetutamente intrecciate. Questo volume è dedicato a chi a tale intreccio ha dedicato una parte importante della sua attività scientifica e didattica. Gli scambi reciproci tra Italia e Belgio sono analizzati attraverso una serie di contributi originali che vanno dal basso medioevo all’età contemporanea e spaziano dalla storia della lingua a quella della letteratura, senza trascurare la storia delle società e delle istituzioni culturali, e i temi attuali di didattica e di politica culturale.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Michel Bastiaensen italianiste Claudio Gigante 15

Extract

15 Michel Bastiaensen italianiste Claudio GIGANTE Université Libre de Bruxelles De tous les conférenciers d’aujourd’hui j’ai sans doute la tâche la plus redoutable : il n’est pas facile en effet d’esquisser en quelques lignes les différents aspects de l’activité critique et philologique de notre collègue Michel Bastiaensen dans le domaine de la culture, de la langue et de la littérature italiennes. J’essaierai néanmoins, mais il va de soi que mon exposé n’a aucune prétention à l’exhaustivité. Michel Bastiaensen est né à Mortsel (Anvers), le 5 avril 1944. Après ses études secondaires à l’Athénée Royal de Berchem-Anvers, puis à celui de Bruxelles (section latin-grec), Michel s’est inscrit à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université libre de Bruxelles, où il a obtenu, en juillet 1966, la Licence en Philologie romane et trois mois plus tard le Certificat d’italien. Titulaire de l’agrégation (1967), Michel s’est consacré à l’enseignement secondaire sans pour cela négliger ses travaux dans les domaines qui lui étaient chers. En 1968, il a obtenu un Certificat de langue persane, délivré par les « Stages d’Études de langues orientales ». En mars 1980, il a défendu à l’ULB une thèse portant sur L’Ariosto e i colori, dissertation préparée sous la direction de Pierre Van Bever1. Son parcours dans l’enseignement supérieur, riche et diversifié, s’est déroulé dans les plus importantes institutions bruxelloises. À l’ULB, Michel est chargé de l’enseignement de l’italien en tant qu’assistant auprès de Pierre Van Bever de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.