Show Less

Ville, environnement et transactions démocratiques

Hommage au Professeur Maurice Blanc

Series:

Edited By Philippe Hamman and Jean-Yves Causer

Dans la vie quotidienne, de nombreuses activités nécessitent des échanges, des négociations ou des transactions. Parce que les sciences sociales négligeaient l’importance de ces actes courants, leur dimension conflictuelle était perçue comme irrationnelle, nuisible ou pathologique. Le concept de transaction sociale, au cœur de l’ouvrage, comble ce manque. Cet ouvrage rend hommage au sociologue de la transaction sociale, Maurice Blanc, ainsi qu’à ses prédécesseurs : Jean Remy et Liliane Voyé.
Ce volume analyse trois niveaux de concessions rCe volume analyse trois niveaux de concessions réciproques, ou de transactions. D’abord, celles entre individus et groupes sociaux qui cohabitent dans un même espace, avec leurs cultures et leurs modes de vie : agriculteurs et chasseurs, Roms et habitants de la banlieue, etc. Ces transactions permettent de sortir du conflit entre « bons » et « mauvais » voisins. Ensuite, les transactions entre gouvernants et gouvernés, quelquefois avec la médiation d’intervenants sociaux. Enfin, dans les coalitions au pouvoir, municipales ou associatives, les transactions qui débouchent sur des compromis pratiques, malgré les désaccords sur les valeurs. Sans transactions sociales, la démocratie et le développement durable restent des coquilles vides.
Chez le même éditeur, un autre volume se concentre sur les transactions dans les champs du travail et de la formation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

INTRODUCTION Ville, démocratie, environnement et transactions : éléments de dialogue Philippe Hamman 13

Extract

13 INTRODUCTION Ville, démocratie, environnement et transactions : éléments de dialogue Philippe HAMMAN Professeur de sociologie, Université de Strasbourg, Directeur-adjoint du Centre de rechercheet d’étude en sciences sociales (CRESS, EA 1334) Cet ouvrage s’organise autour du concept de transaction sociale, ap- puyant sa portée heuristique en sciences sociales à partir d’un certain nombre d’objets et de terrains privilégiés que sont la ville, la démocratie et l’environnement. Après un retour sur la définition de la transaction et sur un certain nombre de débats relatifs à sa portée, j’expliciterai la démarche qui anime ce livre, celle d’un double dialogue : – d’une part, en s’attachant à la dialectique de ce qu’apporte la tran- saction à la pensée du lien social dans les phénomènes urbains, les politiques locales, le développement territorial et leurs modes de légiti- mation démocratique, et, réciproquement, de ce que ces cadres sociaux et ces approches apportent à la théorisation des transactions. – de l’autre, en mobilisant la transaction sociale en regard de concep- tualisations sociologiques à la fois voisines sur certains aspects et dis- tinctes sur d’autres, pour inviter à prolonger les échanges1. 1. Penser les transactions sociales en sociologie On sait que toute situation socialement structurée n’en reste pas moins ouverte au changement. Cette proposition qui concerne l’activité quotidienne comme l’action collective régulatrice de l’espace public nécessite un renouvellement des grilles d’analyse. Le concept de tran- saction sociale participe de cet effort en réactualisant la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.