Show Less

Les déterminants de la paix et de la guerre au Congo-Zaïre

Series:

Nissé Nzereka Mugendi

La guerre et la paix sont souvent attribuées à plusieurs causes qui, prises séparément, ne peuvent expliquer la complexité de certaines situations. Ainsi des turbulences que connaît depuis 1996 le Congo-Zaïre.
Cet ouvrage propose une étude qualitative des déterminants communs à la paix et à la guerre à partir du concept inclusif de « potentiel de paix », défini comme inversement proportionnel au risque, pour un État, de connaître la guerre.
L’état de la paix serait fonction de la configuration de deux variables : l’intégration (spatiale, socioculturelle et modernisante) et la viabilité (intrinsèque, intérieure et extérieure) de l’État (ou système politique) concerné par la guerre. La tridimensionnalité de chacune de ces variables permet de rassembler en un modèle théorique en forme de pyramide l’ensemble des explications nécessaires, quoique partielles, à la situation qui prévaut au Congo-Zaïre.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements 9

Extract

9 Remerciements Pour l’attention portée à ses recherches, l’auteur tient à exprimer sa gratitude à l’égard des professeurs Tanguy de Wilde d’Estmael (Institut de sciences politiques Louvain-Europe), Apollinaire M. Malumalu et Mafikiri Tsongo (Université catholique du Graben [UCG]), Michel Liégeois et Tanguy Struye de Swielande (Centre d’étude des crises et des conflits internationaux [CECRI]), Claude Roosens et Valérie Rosoux (Université catholique de Louvain [UCL]), à Olivier Lanotte (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité), ainsi qu’à toutes les personnalités qui, malgré leur agenda chargé, lui ont accordé une interview ou une discussion enrichissante. Il associe à ces remerciements tous ceux qui lui ont offert un appui technique au cours de ses recherches, notamment : Gaëlle Pellon, Martijn de Bruijn, Somo Mwaka, Pierre Baudewyns, Annick Bacq, Guy Blondeel, Strong Makasi, Mathe Maghaniryo, Charles Delhez, Vahamwiti Mukesyayira, Kakule Kitambala, Thierry Mundenga, Aimé Tsoghererwa, Anne-Sylvie Berck, Augustin Michaux, Makwa Jos, l’Administration des relations internationales de l’UCL, ainsi que tous les sympathiques chercheurs du CECRI et de l’UCG. Janvier 2011

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.