Show Less

L’agriculture bio en devenir

Le cas alsacien

Series:

Edited By Denise Van Dam, Michel Streith and Jean Nizet

L’Alsace devient progressivement une région de pointe en matière d’agriculture biologique et pourrait être considérée comme une référence pour d’autres régions. Cet ouvrage analyse, à partir de points de vue divers, les conditions et les processus qui favorisent le développement du bio.
S’appuyant sur une soixantaine d’interviews et de nombreux documents, les auteurs répondent à diverses questions : dans quelle mesure le bio répond-il à une nouvelle demande sociale ? Quel rôle jouent les émotions dans la mobilisation des acteurs ? Comment les collectifs contribuent-ils à la construction des savoirs ?
Certaines contributions se penchent sur des dynamiques singulières, telle la place d’une coopérative laitière, ou celle d’une association de viticulteurs, ou encore la façon dont deux manifestations promotionnelles reflètent des sensibilités différentes. D’autres textes mettent en avant les disparités suivant les secteurs, les territoires et l’implication des individus, des associations ou des institutions.
Au-delà de ces thèmes, la question des tensions entre modernité et tradition, entre individu et institution, entre mouvement social et institutionnalisation court tel un fil rouge dans les différents chapitres et montre la complexité du champ de l’agriculture biologique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 11

Extract

11  Introduction L’Alsace devient progressivement une région de pointe en matière d’agriculture biologique et pourrait, au-delà de ses particularismes, être considérée comme une référence pour les autres régions françaises, même européennes. Cet ouvrage présente les résultats d’une recherche qui analyse, à partir de points de vue divers (sociologique, anthropolo- gique, géographique, historique et psychologique), les conditions et les processus qui favorisent ou freinent le développement du bio en Alsace. Les auteurs ont interviewé longuement une cinquantaine d’agricul- teurs biologiques : vignerons, céréaliers, maraîchers, arboriculteurs et éleveurs établis dans les différentes parties de l’Alsace. Dans de nom- breux cas, ces interviews ont été suivies par des visites d’installations. Une dizaine d’entretiens auprès de témoins privilégiés ainsi que l’étude de documents divers émanant d’instances politiques, d’associations et de particuliers ont complété notre documentation. La plupart des inter- views, qui avaient une durée moyenne de 1 h 15, ont été menées par équipe de deux. Elles faisaient généralement l’objet d’une analyse quelques heures après leur déroulement pour être ensuite retranscrites intégralement, puis réanalysées dans le cadre de réunions de travail. De l’analyse de ces données ont émergé dix chapitres regroupés en trois thèmes qui constituent les trois parties de l’ouvrage. Elles renvoient à la place du bio dans le paysage agricole alsacien (1re partie), aux représentations, aux émotions...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.