Show Less

Manger en Europe

Patrimoines, échanges, identités

Series:

Edited By Antonella Campanini, Peter Scholliers and Jean-Pierre Williot

Si les institutions communautaires de l’Europe permettent aujourd’hui d’identifier un espace politique et économique, qu’en est-il du sentiment d’appartenance des Européens à une civilisation partagée ? En dépit de nombreux traits d’union, leurs identités et leurs cultures matérielles demeurent multiples.
Ce premier livre de la collection « L’Europe alimentaire » s’inscrit dans une dynamique croissante de l’intérêt porté par des publics divers et nombreux aux pratiques de l’alimentation. Il réunit les positions de spécialistes des cultures alimentaires sur la notion, très complexe à définir, des identités alimentaires. Cet ouvrage croise l’analyse de l’anthropologie et de l’histoire pour présenter la formation des patrimoines gastronomiques, les processus d’échanges culinaires et l’émergence, à différentes époques et dans plusieurs pays de recettes, de produits ou de manières de manger. Il s’en dégage que les Européens ont su à la fois développer des traditions locales très marquées et faire confluer leurs goûts par la circulation des marchandises, des hommes et des idées.
La stratégie contemporaine, et capitale pour l’Europe, de valorisation par la qualité de ses produits considérés comme typiques, trouve dans ce récit les sources originelles d’un patrimoine commun aux Européens.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques 241

Extract

241 Notices biographiques Loïc Bienassis est chargé de mission scientifique à l’Institut Euro- péen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (Université François- Rabelais de Tours). Agrégé d’histoire, ses recherches ont d’abord porté sur l’histoire diplomatique à l’époque moderne. Ses fonctions actuelles l’ont conduit à se tourner vers l’histoire de l’alimentation et en particu- lier à questionner la notion de patrimoine culinaire. Il a notamment pris part au dossier d’inscription du repas gastronomique des Français sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO). Antonella Campanini enseigne l’histoire des cultures alimentaires à l’Université des Sciences Gastronomiques (Pollenzo, Italie). Médiéviste et paléographe, ses premières recherches ont été consacrées à l’histoire des réglementations urbaines en Italie du XIIIe au XVIe siècle. Ses travaux sur des lois somptuaires l’ont ensuite amenée à explorer l’histoire sociale de l’alimentation entre les derniers siècles du Moyen Âge et le début de l’époque moderne. Alberto Capatti est Professeur d’histoire de la cuisine et de langue et culture gastronomique francophone à l’Université des Sciences Gastronomiques (Pollenzo, Italie). Journaliste, historien et philologue, il s’occupe depuis 30 ans d’histoire de la cuisine et de la gastronomie française et italienne. Ses recherches récentes portent sur Pellegrino Artusi et son ouvrage. Jesús Contreras est titulaire de la Chaire d’Anthropologie Sociale et Directeur de l’Observatoire de l’Alimentation à l’Université de Barce- lone. Il a développé plusieurs recherches sur les rapports entre l’évolution des formes de vie et les changements...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.