Show Less

Regards sur le cosmopolitisme européen

Frontières et identités

Series:

Edited By Muriel Rouyer, Catherine de Wrangel, Emmanuelle Bousquet and Stefania Cubeddu

Que peut-on attendre d’un « citoyen du monde » dans l’espace européen à venir ? Que représente le cosmopolitisme en Europe ? Voici quelques-unes des questions posées par cet ouvrage qui présente les réflexions de chercheurs européens et non européens sur le cosmopolitisme.
Les regards des spécialistes sur la question sont variés et la réalité est analysée à partir de différentes disciplines. Ainsi, science politique, histoire, droit, langues, littérature et civilisation se conjuguent pour présenter une vision toujours évolutive, parfois idéale, du cosmopolitisme.
On considère souvent le cosmopolitisme comme obsolète. N’est-ce pas, au contraire, une des réponses possibles à la crise que traverse l’Union européenne en ce début de XXI e siècle ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIÈME PARTIE. L’OBJECTIVITÉ JURIDIQUED’UN COSMOPOLITISME DE MARCHÉ ET SES TENSIONS

Extract

DEUXIÈME PARTIE L’OBJECTIVITÉ JURIDIQUE D’UN COSMOPOLITISME DE MARCHÉ ET SES TENSIONS 143 Intégrer par cas Sur un cosmopolitisme singulier dans la jurisprudence de la Cour de justice des Communautés européennes Loïc AZOULAI Université Paris II Panthéon – Assas Dans L’Idéologie allemande, Marx écrit : La véritable richesse spirituelle de l’individu dépend entièrement de la ri- chesse de ses relations réelles. C’est seulement ainsi que les individus sont délivrés des diverses barrières nationales et locales, mis en contact pratique avec la production (y compris celle de l’esprit) du monde entier, capables d’acquérir la faculté de jouir de cette production multiforme du globe entier (créations des hommes)1. Dans ses conclusions présentées dans une affaire concernant la commercialisation des produits de pain congelé en Grèce, l’avocat général près la Cour de justice, Miguel Poiares Maduro, déclare : les objectifs du marché intérieur exigent non seulement de lutter contre les discriminations exercées en raison de la nationalité, mais également d’ouvrir les marchés nationaux à de nouveaux produits, services ou opérateurs éco- nomiques […]. L’objectif fondamental du principe de libre circulation des marchandises est de garantir que les producteurs sont mis en mesure de pro- fiter, effectivement, du droit d’exercer leur activité sur un plan transnational, tandis que les consommateurs sont mis en mesure d’accéder, pratiquement, aux productions en provenance des autres États membres dans les mêmes conditions que les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.