Show Less

Lisa

Recherche éthique / Préface : Marcel Voisin / Traduction et adaptation : Nicole Decostre

Matthew Lipman and Ann Margaret Sharp

« Cultivons notre jardin ! » écrivait Voltaire. Notre jardin éthique en particulier, car l’éthique s’invite au cœur de notre vie quotidienne comme dans les grands problèmes de l’Humanité, en tous temps, en tous lieux, en toutes circonstances.
La méthode ici exposée cherche à donner des pistes d’interrogation et de travail sur la recherche éthique. Sous la forme d’un manuel, cet ouvrage donne les clés nécessaires pour appréhender toute problématique éducative, en famille comme à l’école, au travail comme dans les loisirs.
On trouvera une illustration de la recherche éthique à travers le roman Lisa, édité en parallèle chez PIE Peter Lang, qui rend compte des aventures d’une jeune adolescente curieuse et volontaire.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE V 169

Extract

169 CHAPITRE V Préface Le problème des élèves ici, c’est d’avoir un entretien sérieux avec M. Partridge. En travaillant La Découverte d’Harry Stottlemeier l’année précédente, ils ont étudié comment une phrase vraie peut découler d’autres phrases vraies. Ils se demandent alors si cette méthode pourrait se révéler utile pour amener M. Partridge à un point de vue se rapprochant du leur. * * * Harry demande à son père comment savoir ce qui est vrai. Après une longue dis- cussion très animée, la question est éludée. Il la reformulera plus tard autrement : « Est-il parfois bon de mentir ? » Catégorique, M. Stottlemeier lui répond que pour traiter une question aussi complexe, il est indispensable de s’enquérir soigneusement des circonstances. Il a recours à la légende nordique du troll à trois têtes afin d’illustrer le type de réflexion à entreprendre si l’on veut être certain que mentir est la chose à ne pas faire dans certaines situations. Les trois têtes de ce géant sont : vérité, intention et conséquences. Ce qui veut dire que ce qu’il faut d’abord envisa- ger, c’est si ce que l’on s’apprête à dire est vrai ou faux ; en deuxième lieu, si l’intention est bienveillante ou malveillante (c’est-à-dire si l’on cherche à faire du bien ou à faire du mal) ; et troisièmement, quelles peuvent en être les conséquences pour toutes les personnes concernées. Tout en admettant qu’il est clair...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.