Show Less

Innovations et transferts de technologie en Europe du Nord-Ouest aux XIXe et XXe siècles

Series:

Edited By Jean-François Eck and Pierre Tilly

L’innovation suscite de fréquents débats chez les spécialistes de sciences sociales. Cet ouvrage tente d’y apporter une contribution en adoptant le point de vue de l’histoire économique. Il recense les acteurs, les cheminements et les processus de l’innovation dans un espace et une période spécifiques.
Il met plus particulièrement l’accent sur le XIX e siècle, souvent négligé dans la recherche, et ne se borne pas aux innovations de produits ou de procédés de fabrication, mais traite aussi celles portant sur la commercialisation et l’organisation. Des problèmes cruciaux sont abordés comme la formation professionnelle et la protection juridique de l’innovation.
Premières concernées par l’innovation, qu’elles en soient originaires ou destinatrices, les entreprises conçoivent à partir d’elle de véritables stratégies, organisant parfois de complexes transferts de technologie. L’ouvrage en donne plusieurs exemples, montrant que le phénomène, loin de se limiter aux grands groupes, concerne aussi des entités ou des compagnies de taille plus modeste.
Il souligne par ailleurs l’ampleur des enjeux de l’innovation, tant au plan local que régional, national ou international. Dans plusieurs contributions, le recours aux méthodes et aux concepts récemment utilisés en sciences sociales (analyses de réseaux, path dependency, systèmes régionaux d’innovation) permet le renouvellement en profondeur des analyses.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction Jean-François Eck 11

Extract

11 Introduction Jean-François ECK Université de Lille – Nord de France Ce volume rassemble les actes d’un colloque qui s’est tenu à l’Université de Lille Nord de France, dans les locaux du laboratoire IRHiS (Institut de recherches historiques du Septentrion), les 11 et 12 octobre 2010, sous un triple patronage : – celui de l’ANR, dans le cadre du groupe de recherche EMERENO (Efficacité entrepreneuriale et mutations économiques régionales en Europe du Nord-Ouest, du milieu du XVIIIe à la fin du XXe siècle), rattaché à l’Université de Lille 3, qui, depuis trois ans, examine, dans un cadre comparatif et sur une longue période, les rapports entre les entre- prises et le cadre régional auquel elles appartiennent ; – celui du groupe de recherche sur les relations trilatérales entre la France, l’Allemagne et les pays du Benelux aux XIXe et XXe siècles qui s’est constitué depuis plusieurs années pour explorer dans leurs diffé- rentes dimensions ces relations sous les angles tant politiques et diplo- matiques qu’économiques, sociaux et culturels ; – celui du laboratoire IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l’économie) qui fédère plusieurs pôles universitaires de recherche en histoire et en sciences sociales, généralement situés dans la région parisienne, parmi lesquels les Universités de Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris VIII Vincennes et Paris Ouest Nanterre La Défense, ainsi que l’École normale supérieure de Cachan. Les démarches convergentes de ces trois groupes auxquels appar- tiennent plusieurs organisateurs du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.