Show Less

Phraséologie et collocations

Approche sur corpus en français L1 et L2

Series:

Catherine Bolly

Répondant au manque de consensus qui règne encore actuellement dans le domaine phraséologique, l’auteur propose de redéfinir ici les notions de phraséologie (ou figement) et de collocation (ou semi-figement), en réunissant les littératures de tradition anglo-saxonne et francophone. Le volet acquisitionnel de l’ouvrage se centre quant à lui sur les productions d’apprenants avancés du français langue étrangère (L2), en particulier sur les déviances au sein des collocations verbo-nominales, encore relativement peu étudiées en français L2. L’ouvrage présente en outre une méthode originale d’analyse paramétrique sur corpus (en L1 et en L2) qui permet, d’une part, de traduire en termes quantitatifs des données initialement qualitatives et, d’autre part, de combiner l’approche fonctionnelle (via des critères linguistiques) et statistique (via des mesures d’association lexicale) en phraséologie. Cette méthode est décrite avec soin par l’auteur qui guide le lecteur en l’impliquant dans sa démarche exploratoire au fil des pages.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 3. Acquérir les unités phraséologiques 83

Extract

83 CHAPITRE 3 Acquérir les unités phraséologiques Dans le quatrième chapitre de cet ouvrage, nous étudierons la ques- tion de l’acquisition des unités phraséologiques par des apprenants universitaires, en situation guidée d’apprentissage du français langue étrangère ou seconde (L2). Il est donc essentiel d’introduire au préalable quelques notions en acquisition des langues secondes qui permettent de mieux cerner la place qu’y occupent spécifiquement les unités phraséo- logiques. L’accent sera mis sur quelques études menées sur le français L2 et sur les constructions verbo-nominales en anglais L2. Nous aborde- rons également dans ce troisième chapitre la notion controversée de la norme en linguistique, mise en rapport avec la notion de déviance et d’erreur. 1. Compétence phraséologique en langue étrangère ou seconde Il est actuellement admis que les unités phraséologiques (UP) consti- tuent des obstacles à l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (Mel’čuk, 1993 ; Colson, 2000 ; Hunston et Francis, 2000 ; González Rey, 2002 ; Schmitt et Carter, 2004), jusqu’à un niveau avancé d’apprentissage (Granger, 2004 ; Schmitt et al., 2004 ; Nesselhauf, 2004, 2005). Ce constat nous amène à examiner la place qu’occupe aujourd’hui la phraséologie en acquisition d’une L2. La structure de cette section sur la compétence phraséologique en L2 se veut progres- sive : partant d’une perspective très générale en acquisition des langues étrangères, nous rétrécirons progressivement l’angle d’approche en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.