Show Less

Politique étrangère comparée : Canada – États-Unis

Series:

Edited By Jean-Michel Lacroix and Gordon Mace

L’intégration économique entre le Canada et les États-Unis remonte à la guerre de 1939-1945 alors que les deux gouvernements ont conclu des arrangements pour gérer au mieux les effets du conflit mondial sur leurs économies. Depuis quelques années maintenant, on s’interroge sur l’avenir de l’intégration nord-américaine. Dans le domaine de la sécurité, par ailleurs, on observe aussi une tendance historique à la coordination des politiques entre les deux pays.
L’évolution récente de la dynamique nord-américaine en général et le nouveau contexte des relations Canada – États-Unis en particulier influencent naturellement les politiques des deux pays et leurs relations avec l’extérieur. Ils offrent ainsi une occasion unique de reprendre l’analyse comparée de politique étrangère afin d’en établir le degré plus ou moins grand de convergence.
On trouvera dans cet ouvrage une étude comparée de la politique étrangère du Canada et des États-Unis par rapport à quatre thèmes principaux : la dynamique internationale, les relations avec les Amériques, l’intégration économique nord-américaine et enfin la sécurité de l’Amérique du Nord. Venant de pays et d’horizons disciplinaires différents, les contributeurs à ce volume proposent un regard croisé de l’objet d’étude, riche en nuances et nourri par des observations diversifiées.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIEME PARTIEL’INTEGRATION ECONOMIQUE NORD-AMERICAINE

Extract

TROISIEME PARTIE L’INTEGRATION ECONOMIQUE NORD-AMERICAINE 125 La Commission mixte internationale Convergence, divergence ou submersion ? Stephen BROOKS Le Traité relatif aux eaux limitrophes entre le Canada et les États- Unis, dont le centenaire était en 2009, signifie quelque chose de remar- quable dans le domaine des relations internationales et de la gouvernan- ce environnementale. Ce traité a mis en place un régime sans précédent – administré par la Commission mixte internationale (CMI) – en établis- sant un mécanisme assez complexe pour le management binational des ressources hydrologiques à la ligne de partage des eaux entre ces deux pays. Néanmoins, les attentes que certains de ces fondateurs avaient pour le traité et pour la CMI ne se sont pas réalisées. De plus, depuis longtemps la CMI semble être marginalisée, restant souvent presque invisible dans des circonstances importantes et conflictuelles entre les partenaires de ce traité. Les raisons pour lesquelles il existe un écart entre les espoirs des fondateurs et le rôle plutôt marginal que joue effectivement la CMI dans la gouvernance environnementale binationale sont le sujet de ce chapi- tre. Des entrevues avec plusieurs commissaires actuels et anciens des deux pays signataires constituent les renseignements de base de cette analyse. Aujourd’hui, alors que son deuxième siècle d’existence est entamé, il est souhaitable de questionner la pertinence et le rôle de la CMI. Le développement d’un réseau d’institutions – surtout au niveau sous-national – qui partagent le mandat ainsi que certains aspects du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.