Show Less

Liban-Syrie : inextricables destins ?

Étude des relations libano-syriennes de 1998 à 2006

Series:

Elisabeth Meur

Malgré un sentiment profond d’affinité, les relations libanosyriennes sont, dès l’origine, altérées par des aspirations antagonistes. À travers l’étude de la période charnière entre la fin de l’occupation israélienne en 2000 et le retrait des troupes syriennes du Liban en 2005, ce livre rend compte des multiples enjeux des interactions entre les deux pays arabes.
Le tissu conflictuel qui lie Beyrouth à Damas est analysé à la lumière des perceptions des acteurs politiques et médiatiques grâce à des entretiens menés au pays du Cèdre. Ces données s’inscrivent dans une grille d’analyse à la fois historique et politique.
La puissance et l’intérêt national offrent deux clés de lecture originales qui illustrent l’imbrication des niveaux, depuis la lutte de personnalités au cœur du pouvoir aux enjeux politiques internationaux en passant par les intérêts régionaux. Cet ouvrage apporte un éclairage critique et nuancé sur les questions essentielles qui structurent les relations libanosyriennes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIÈME PARTIE TENSIONS LES POMMES DE DISCORDE

Extract

59 CHAPITRE I Émile Lahoud, la personnification des relations Le 26 novembre 1998, la journaliste libanaise Scarlett Haddad titrait son portrait du nouveau président comme ceci : « Avec Émile Lahoud, la Syrie a donné au pays du Cèdre un président populaire. Inattendu »1. Quoi de plus étonnant pour l’observateur étranger que cet intitulé iro- nique, attribuant clairement « la paternité » du nouveau président au pays voisin ! Simple boutade journalistique ou expression d’une convic- tion sincère ? C’est ce que nous tenterons ici de décrypter. Consacrer un chapitre à la figure ainsi qu’à la carrière du général et ancien président du Liban, Émile Lahoud, permet de saisir les logiques institutionnelles dans la pratique, mais aussi les rapports personnels d’amitié ou d’hostilité qui pèsent sur la conduite des politiques. Les récits contradictoires à propos de ce président abondent et la polémique a longtemps entouré ses actes politiques. Les discours sont souvent passionnés et caricaturaux. Émile Lahoud fut au centre, à la fois des tensions interlibanaises à l’égard de la Syrie mais aussi des relations libano-syriennes elles-mêmes. À ce titre, le président Lahoud personni- fie la relation libano-syrienne cristallisant les enjeux de souveraineté et d’entente nationale. Étudier son arrivée au pouvoir, son premier mandat ainsi que sa prolongation permet également de saisir la progression de l’hostilité à l’égard du régime de Damas. Le but est donc ici de faire la lumière sur celui que certains médias présentaient comme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.