Show Less

Quelles architectures pour quelle Europe ?

Des projets d’une Europe unie à l’Union européenne (1945–1992)

Series:

Edited By Sylvain Schirmann

Le projet d’Europe unie tel qu’il s’est forgé progressivement porte avec lui l’ambition de sécuriser et de pacifier un continent sujet, jusqu’à une époque récente, de conflits répétitifs et meurtriers. Au-delà de ce premier objectif, ne s’agissait-il pas non plus de favoriser, à travers un processus d’unification, la croissance économique et la protection sociale sinon de lutter contre un déclin ou un recul des États européens sur la scène internationale ? Et cela depuis plus d’un siècle, face à l’affirmation des États-Unis, du Japon, puis plus récemment face aux indépendances coloniales, voire face aux pays émergents.
Derrière le projet européen se retrouvent plusieurs termes : paix, croissance, protection sociale, état de droit, affirmation et solidarités internationales. Une question demeure cependant : quelle voie suivre pour y parvenir ? Quels schémas mettre en place pour s’en approcher ?
Il s’agit donc d’explorer, par des approches croisées qui constituent la matière de ces textes, les représentations et les visions des hommes d’État, des responsables de partis politiques, des personnalités de premier plan des institutions européennes, qui ont pendant un demi-siècle dessiné des voies possibles pour le projet européen et contribué souvent de façon significative à la construction du meccano institutionnel grâce auquel les politiques européennes se sont développées.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIÈME PARTIE - CONSTRUIRE L’EUROPE AU TEMPS DES CRISES

Extract

TROISIÈME PARTIE CONSTRUIRE L’EUROPE AU TEMPS DES CRISES 185 « Unir l’Europe pour unir le monde » La pensée et l’action de Mario Albertini Daniela PREDA Mario Albertini incarne la figure du précurseur politique : celui qui œuvre, pense, se meut dans une réalité encore en devenir, et qui contri- bue à construire quelque chose de nouveau. Sa personnalité n’est ni bien connue ni étudiée. Professeur à la Faculté de sciences politiques de l’Université de Pavie1, il n’est ni un homme de gouvernement ni un diplomate, mais est un homme politique dans le sens le plus profond du terme. Pendant toute sa vie, il a œuvré pour un idéal – le fédéralisme – étant animé par un sens profond de la responsabilité et une grande honnêteté intellectuelle, dans la conviction que la politique est au ser- vice des gens2 et que la pensée et l’action ne peuvent être disjointes. Ses enseignements théoriques et pratiques ont fait de lui un chef d’école reconnu et ont formé des générations de fédéralistes européens. Alberti- ni a donné une contribution fondamentale à la culture du fédéralisme de la deuxième moitié du XXe siècle. Né à Pavie en 1919, sa formation est profondément marquée par son époque, par la dictature fasciste, l’entrée en guerre de l’Italie en 1940 aux côtés de l’Allemagne nazie, le débarquement des alliés en Sicile, la chute du fascisme le 25 juillet...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.