Show Less

Russie-UE. La naissance d’un partenariat stratégique

Les transformations de la politique étrangère russe (1991-2000)

Series:

Edited By Laetitia Spetschinsky

État continuateur de l’URSS, la Russie a vécu depuis 1991 une transformation complète de ses fondements institutionnels, politiques, économiques et identitaires. Le présent ouvrage met en évidence l’impact de cette quadruple mutation sur l’élaboration de la politique étrangère russe au cours des années 1990, et plus particulièrement sur la politique russe à l’égard de l’Union européenne.
Fondée sur des documents et des témoignages originaux recueillis en Russie et en Europe occidentale, la présente recherche propose un récit inédit des négociations euro-russes entre 1992 et 1999 et met en évidence les éléments identitaires, politiques et économiques qui ont façonné les débuts de cette relation devenue stratégique.
L’analyse de cette transformation permet de comprendre comment, en une décennie, la perception et la diplomatie russe à l’égard de l’UE sont passées de la « bienveillante négligence » à une définition structurée de l’intérêt national.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction générale 9

Extract

9 Introduction générale La politique étrangère russe depuis la chute du régime communiste constitue un champ d’études attrayant pour la recherche en sciences politiques. État continuateur de l’URSS, la Russie moderne n’a cessé de rechercher le compromis entre l’ambition héritée de son histoire et la nécessaire normalisation de son destin… Un destin assurément singu- lier, qui dans le courant de l’année 1991 propulsa en quelques mois la superpuissance du 20e siècle sur la trajectoire d’une puissance « grande, mais normale »1. Les convulsions qui suivirent cette métamorphose pacifique se manifestèrent essentiellement par un vigoureux débat de politique étrangère dont l’enjeu principal consistait à hiérarchiser les priorités diplomatiques du nouvel État. Si l’Europe et les États-Unis devaient rester les partenaires stratégiques d’une économie en convales- cence, le véritable dilemme se situait aux frontières du pays – en Europe orientale, dans le Caucase, en Asie centrale – où les plaies de l’Empire tardaient à se cicatriser et où résidaient les véritables défis de la puis- sance en transition. Dans ce débat, l’Union européenne présente une certaine ambiguïté. Sa relative innocuité stratégique et son intérêt à la stabilisation de l’Est européen rassurent la classe politique russe qui ne semble donc ni s’inquiéter ni se féliciter du rapprochement avec ce partenaire. D’autre part, la méconnaissance mutuelle entre les administrations – qui ne collaborent officiellement que depuis 1989...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.