Show Less

PME, dynamiques entrepreneuriales et innovation

Series:

Edited By Abdellilah Hamdouch, Sophie Reboud and Corinne Tanguy

Alors qu’il apparaît de plus en plus central dans les préoccupations de politique industrielle, le rôle des Petites et Moyennes Entreprises (PME) dans les dynamiques d’innovation reste paradoxalement peu étudié et insuffisamment débattu dans la sphère académique. L’attention prédominante y est généralement focalisée sur l’organisation et la stratégie des seules grandes entreprises, avec des modèles certes sophistiqués, mais peu voire mal adaptés à la réalité des PME en général, et des PME innovantes en particulier.
Cet ouvrage a précisément pour objet d’explorer et d’illustrer les réalités et enjeux liés aux dynamiques de création et de développement pérenne de PME innovantes. Dans ce cadre, les logiques entrepreneuriales sous-jacentes à ces dynamiques apparaissent cruciales, de même que les politiques d’incitation et de soutien à l’entrepreneuriat innovant aux plans national, régional et local. Dans une optique pluridisciplinaire, combinant approches théoriques et études empiriques, les analyses proposées dans cet ouvrage permettent de repenser les concepts mais aussi les pratiques et les politiques touchant à l’innovation, les PME et l’entrepreneuriat.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE - ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL, ENTREPRENEURIAT ET DÉVELOPPEMENT DES PME INNOVANTES

Extract

PREMIÈRE PARTIE ENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL, ENTREPRENEURIAT ET DÉVELOPPEMENT DES PME INNOVANTES 35 Chapitre 1 De la société salariale à la société entrepreneuriale Logiques de création d’entreprise, innovation et emploi Sophie BOUTILLIER et Dimitri UZUNIDIS Maître de Conférences et directrice des recherches en économie à l’Université du Littoral Côte d’Opale et enseignant-chercheur à l’Université du Littoral et Professeur à l’Université de Crète Introduction Dès la fin des années 1970, avec la crise du « Big Business », l’entrepreneur est redevenu moderne. Ce retour de l’entrepreneur en tant que figure phare de la croissance économique s’est opéré selon deux voies : par les politiques publiques d’aide à la création d’entreprise, ainsi que par les nouvelles stratégies d’assouplissement et d’externa- lisation des grandes entreprises ; et par la médiatisation tous azimuts de l’image de l’entrepreneur en mettant en exergue la réussite spectaculaire de quelques figures récentes du monde des affaires. Le capitalisme d’aujourd’hui reste cependant managérial (et non entrepreneurial). Il est constitué par de grandes entreprises cotées sur le marché boursier et par un salariat de masse. Entre la fin des années 1970 et le début des années 2000, l’emploi salarié a poursuivit sa progression : représentant environ 70 % de l’emploi total pendant les années 1970, il s’élève à l’heure actuelle à environ 90 % de l’emploi dans les pays industrialisés. Mais, le salariat s’est aussi transformé avec la multiplication des emplois intéri- maires ou bien encore...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.