Show Less

Sens & représentation en conflit

Controverses et différends textuels

Edited By Karsten Forbrig and Chloé Tessier

Le Centre de Recherche sur les Conflits d’Interprétation (CERCI) regroupe des chercheurs et des doctorants travaillant en commun dans une démarche pluridisciplinaire. Du 3 au 5 décembre 2009, un colloque international des Jeunes Chercheurs a été organisé à l’Université de Nantes centré sur la problématique au cœur des recherches du laboratoire : les conflits d’interprétation et leurs manifestations diverses.
Ce colloque s’est donné pour objectif d’interroger le rapport étroit entre le sens et la représentation et d’identifier les conflits qui en découlent. La dualité sens/représentation a été envisagée dans les domaines littéraire, artistique, théâtral, cinématographique, linguistique, civilisationniste, sociologique et dans celui des sciences de l’information et de la communication.
Le présent volume regroupe les contributions des ateliers « Espaces d’interprétation dans les arts & les lettres » et « Stéréotypes culturels & Conflits d’interprétation ».

Prices

Show Summary Details
Restricted access

ESPACES D’INTERPRÉTATION DANS LES ARTS ET LES LETTRES

Extract

17 Entre dire et faire Esthétique et dualité de la représentation Vangelis ATHANASSOPOULOS Université Paris I Panthéon-Sorbonne L’esprit conquiert sa vérité seulement à condition de se retrouver soi-même dans l’absolu déchirement. G. W. F. Hegel Une part considérable de la matière grise sollicitée par la philosophie analytique anglo-saxonne de l’après-guerre a été consacrée à l’étude de la performativité du langage, c’est-à-dire son caractère d’acte. La théorie des actes du discours d’Austin se fonde sur la prise en compte du fait que les mots, loin de se limiter à l’intérieur du système autonome de la langue, exercent un impact effectif sur le réel1. La focalisation sur ce qu’Austin appelle les performatifs (ces énoncés particuliers qui consti- tuent par leur profération même ce qu’ils désignent) a permis de jeter une nouvelle lumière sur la dimension performative du langage en général, la part d’action inhérente à toute entreprise d’énonciation. Car, après tout, comme le note Fredric Jameson, « ce n’est pas seulement sur l’amour, le cratylisme et la botanique que l’acte suprême de nomination exerce son effet matériel », « comme la foudre frappant de la superstruc- ture à la base »2. Composé en trois temps, le présent article vise à articu- ler la question du rapport énoncé-énonciation telle qu’elle est posée dans le cadre de la philosophie du langage avec des questions similaires élaborées dans le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.