Show Less

Enseigner les « classiques » aujourd’hui

Approches critiques et didactiques

Series:

Isabelle de Peretti and Béatrice Ferrier

Dans le sillage de la recherche sur la littérature et son enseignement, cet ouvrage apporte une contribution à l’épineuse question des « classiques » à l’école, au collège et au lycée. Dans un contexte de nouvelles prescriptions institutionnelles, de nouveaux publics, de mutations culturelles et d’avancées de la critique, peut-on encore envisager l’enseignement des classiques ? Ou, du moins, dans quelle mesure est-il nécessaire de le renouveler ?
Partant d’une réflexion conceptuelle (définitions et critères), l’approche choisie articule étroitement entrées critiques et entrées didactiques. Évolution des corpus, processus de classicisation, mutations des réceptions et des pratiques enseignantes sont analysés à partir de genres (littérature d’idées, autobiographie, théâtre et littérature de jeunesse…), d’auteurs (Racine, Balzac, Baudelaire, Flaubert, Rimbaud…), de cadres ou de lectures critiques, de nouveaux objets (réécritures et transécritures, films, BD…) ou de dispositifs (écriture, carnet de lecture, débat, dessin…).
Cette réflexion, qui débouche sur des propositions didactiques, fait suite au colloque « Manières de critiquer, manières d’enseigner la littérature : conceptions, places et approches des classiques dans la construction d’une culture commune » tenu à l’université d’Artois, les 25 et 26 novembre 2009.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

Isabelle DE PERETTI Université d’Artois/IUFM, Textes et cultures EA 4028 La réflexion présentée dans cet ouvrage est issue des travaux du colloque « Manières de critiquer, manières d’enseigner la littérature : quelles conceptions, quelles places et quelles approches des classiques dans la construction d’une culture commune ? » qui s’est tenu à l’université d’Artois, à Arras, les 25 et 26 novembre 2009. Elle s’inscrit dans le sillage de la recherche, développée depuis une quinzaine d’années, concernant la littérature et son enseignement1 et aborde donc plus spécifiquement cette épineuse question des « classiques » à l’école, dans le contexte actuel des prescriptions visant la construction d’une culture commune. Problématique culturelle et sociale qui déborde largement la seule institution scolaire, l’interrogation sur les classiques n’est certes pas nouvelle. Elle remonte, selon Alain Viala2, à l’Antiquité, aux latins du Ier siècle, et les recherches menées à ce sujet, mettant à jour cette quête en France dès le XVIe siècle, lui permettent de parler de « permanence 1 Parmi les très nombreux ouvrages (souvent issus de travaux de colloques) consacrés à ces questions citons, sans volonté d’exhaustivité et pour ne citer que ceux dont les problématiques sont les plus proches des nôtres, Fourtanier, M.J. et Langlade, G. (dir.), Enseigner la littérature, Toulouse, CRDP de Midi Pyrénées, Delagrave, 2000 ; Fourtanier, M.J., Langlade, G. et Rouxel, A. (dir.), Recherches en didactique de la littérature, Rennes, PUR, 2001 ; Rouxel, A. et Langlade, G. (dir...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.