Show Less

Enseigner les « classiques » aujourd’hui

Approches critiques et didactiques

Series:

Isabelle de Peretti and Béatrice Ferrier

Dans le sillage de la recherche sur la littérature et son enseignement, cet ouvrage apporte une contribution à l’épineuse question des « classiques » à l’école, au collège et au lycée. Dans un contexte de nouvelles prescriptions institutionnelles, de nouveaux publics, de mutations culturelles et d’avancées de la critique, peut-on encore envisager l’enseignement des classiques ? Ou, du moins, dans quelle mesure est-il nécessaire de le renouveler ?
Partant d’une réflexion conceptuelle (définitions et critères), l’approche choisie articule étroitement entrées critiques et entrées didactiques. Évolution des corpus, processus de classicisation, mutations des réceptions et des pratiques enseignantes sont analysés à partir de genres (littérature d’idées, autobiographie, théâtre et littérature de jeunesse…), d’auteurs (Racine, Balzac, Baudelaire, Flaubert, Rimbaud…), de cadres ou de lectures critiques, de nouveaux objets (réécritures et transécritures, films, BD…) ou de dispositifs (écriture, carnet de lecture, débat, dessin…).
Cette réflexion, qui débouche sur des propositions didactiques, fait suite au colloque « Manières de critiquer, manières d’enseigner la littérature : conceptions, places et approches des classiques dans la construction d’une culture commune » tenu à l’université d’Artois, les 25 et 26 novembre 2009.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract

Sylviane Ahr est maître de conférences en langue et littérature fran- çaises à l’université de Cergy-Pontoise/IUFM. Elle est membre du laboratoire École mutations apprentissage (ÉMA, EA 4507). Catherine Ailloud-Nicolas est maître de conférences à l’université Lyon 1/IUFM, dramaturge, et membre de l’équipe Littérature, idéolo- gies, représentations, XVIIIe-XIXe siècles (LIRE, UMR 5611). Laurent Bazin est doyen de l’Institut des langues et des études in- ternationales (ILEI) à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en- Yvelines. Ana Dias-Chiaruttini est maître de conférences en sciences de l’éducation (didactique du français) à l’université de Lille 3, membre de l’équipe de Théodile-CIREL, EA 4354. Jacques Crinon est professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris-Est Créteil/IUFM et membre de l’équipe de recherche CIRCEFT-ESCOL, EA 4384 (Paris 8 et UPEC). Marie-Manuelle Da Silva est doctorante à l’université Sorbonne nouvelle-Paris 3 et à l’université du Minho (Braga, Portugal) et membre des centres de recherche Didactique des langues, des textes et des cultures (DILTEC, EA 2288) et Centro de estudos humanísticos da universidade do Minho (CEHUM). Françoise Demougin est professeure des universités (sciences du langage, langue et littérature françaises) à l’université Montpellier 2/ IUFM, membre du laboratoire Diachronie, didactique et pratiques sociolinguistiques (DIPRALANG–DIDAXIS, EA 739/CNRS). Nathalie Denizot est maître de conférences en sciences de l’éducation (didactique du français) à l’université de Cergy-Pontoise/ IUFM et membre du laboratoire École, mutations, apprentissages (ÉMA, EA 4507). Isabelle de Peretti enseigne la didactique du français....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.