Show Less

La construction d’un espace euro-méditerranéen

Genèses, mythes et perspectives

Series:

Edited By Houda Ben Hamouda and Mathieu Bouchard

S’il est devenu d’usage courant de parler d’un espace euro-méditerranéen, celui-ci mérite pourtant d’être interrogé pour montrer ce qu’il contient de réalités mais aussi de fantasmes. À l’ombre aussi bien des crises coloniales et postcoloniales que du processus de construction européenne, entre ambitions nationales et stratégies collectives, l’idée que l’on se fait de la Méditerranée, tout en conservant son ambivalence – frontière ou pont entre ses rives – a considérablement évolué depuis 1945 et l’apparition des premiers projets euro-méditerranéens.
Dans ce livre, issu d’une journée d’études organisée à Paris, le 25 juin 2010, par l’association Richie, de jeunes chercheurs, historiens, politologues et géographes, confrontent ainsi leurs travaux et tracent une première histoire, sinueuse et hésitante, des projets d’intégration euro-méditerranéenne, en en montrant les aspects et les fondements politiques, diplomatiques, militaires, économiques, intellectuels et culturels.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface

Extract

Robert FRANK Professeur, Université Paris 1 La Méditerranée est tout à la fois une réalité et un fantasme, un pont et un fossé. La réalité, c’est une mer qui relie et sépare des territoires possédant, simultanément, tant de choses en commun et tant de diffé- rences. Le fantasme, c’est : soit la nostalgie, fondamentalement euro- péenne et occidentale, de cette mer antique, unique, centrale, « notre mer » à tous (Mare nostrum), de ce berceau de nombreuses civilisations, de ce pont grandiose entre elles ; soit la peur de l’Autre, chacun étant l’Autre de Soi de tous les côtés de cette grande fosse maritime : le conquérant, l’Infidèle, le colonisateur, l’immigré. Tenter de construire un espace euro-méditerranéen, c’est tenter de construire la géographie d’une aire de circulation intense, de transferts culturels incessants, mais c’est aussi bâtir un pont fragile sur du sable, sur de l’eau, un édifice sans cesse menacé par les séismes que génèrent les fractures de l’histoire. Précisément, cet ouvrage livre des clés pour comprendre les difficul- tés de la relation dite euro-méditerranéenne, avant et après le processus de Barcelone commencé en 1995, jusqu’au plan d’Union pour la Médi- terranée lancé par Nicolas Sarkozy en 2008. Première question essen- tielle, comment se définit l’espace de ces relations ? Du côté européen, n’inclut-il que les pays riverains ? C’est ce que souhaitait le président...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.