Show Less

Les partis politiques- Nouveaux regards

Une contribution au renouvellement de l‘histoire politique

Series:

Edited By François Audigier, David Colon and Frédéric Fogacci

Cet ouvrage rassemble une trentaine de contributions thématiques émanant de chercheurs en histoire politique ou en science politique autour de l’objet « parti ». Il entend faire le constat du renouvellement profond de cette histoire depuis une vingtaine d’années, à la faveur de nouvelles équipes, de nouvelles problématiques, de nouvelles méthodes, de nouvelles sources et de nouveaux échanges interdisciplinaires entre historiens et politologues. Même si l’histoire politique connaît en France une situation institutionnelle difficile, le champ de l’histoire partidaire semble un chantier très vivant où s’affirment de nouveaux enjeux épistémologiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

QUATRIÈME PARTIE. NOUVEAUX ESPACES,NOUVELLES TEMPORALITÉS

Extract

QUATRIÈME PARTIE NOUVEAUX ESPACES, NOUVELLES TEMPORALITÉS 277 La mobilisation en question Débats et ressources des socialistes dans la campagne dreyfusarde Marie AYNIÉ Lors du congrès de la salle Japy, rassemblant les organisations socia- listes à l’automne 1899, à un moment où, juste après la grâce du capi- taine Dreyfus, un chapitre de l’Affaire, celui de la mise en branle et de la mobilisation de l’opinion semble s’être clos, la question de la « partici- pation des socialistes à des conflits bourgeois » est inscrite à l’ordre du jour. Gérault-Richard rapporteur prévu de cette question, propose de renoncer à ce débat au motif qu’« après [des] séances orageuses, le congrès étant entré dans une période de calme, il convenait peut-être de ne pas entrer d’anciennes dissensions ». Mais Charles Longuet refuse que ne soit laissée de côté une question qui, selon lui, « n’est pas seule- ment d’actualité immédiate, [mais] qui est d’intérêt permanent, [et] dont la réorganisation et l’unité du Parti socialiste imposent l’étude »1. Ce différend quant à la place à accorder à l’Affaire dans les débats, quant au rôle que les socialistes devaient y jouer, reflète les désaccords des différents leaders et organisations du socialisme français au moment de l’Affaire ; il est aussi révélateur de l’importance de la question Dreyfus pour son affirmation comme force politique. Finalement, par « inconvé- nient moral » – la crainte de raviver les querelles entre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.